Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 02 octobre |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Le Pape exprime sa compassion pour la RDC et le Soudan du Sud

Pope Francis during his weekly general audience in saint peter's square - June 22 2022

Antoine Mekary | ALETEIA

I.Media - publié le 02/07/22 - mis à jour le 03/07/22

Le pape François a exprimé sa proximité et son affection pour les fidèles de République démocratique du Congo et du Soudan du Sud dans un message vidéo diffusé le 2 juillet 2022, date qui devait marquer le début de son voyage apostolique en Afrique.

« J’aurais dû partir aujourd’hui pour un pèlerinage de paix et de réconciliation vers vos terres », déclare le pape François aux fidèles de République démocratique du Congo et du Soudan du Sud dans un message vidéo diffusé le 2 juillet 2022, date qui devait marquer le début de son voyage apostolique en Afrique. Son report, sans nouvelle date pour le moment, avait été annoncé le 10 juin.

« Le Seigneur sait combien mon regret est grand d’avoir été contraint  de reporter cette visite tant désirée et attendue. Mais ne perdons pas confiance et espérons nous retrouver au plus vite, dès que possible », déclare le pape dans ce message dans lequel il assure porter dans sa prière les souffrances de ces peuples.

« Je pense à la République Démocratique du Congo, à l’exploitation, à la violence et à l’insécurité qu’elle endure, particulièrement dans l’Est du pays, où les affrontements armés se poursuivent, causant des souffrances innombrables et dramatiques, exacerbées par l’indifférence et  la complaisance de beaucoup », déclare le pape François, qui devait se rendre dans la capitale Kinshasa mais aussi à Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu, particulièrement affectée par les violences.

Ne vous laissez pas voler l’espérance!

Le pape François exprime aussi sa proximité « au Soudan du Sud, au cri de paix de son peuple qui,  épuisé par la violence et la pauvreté, attend des faits concrets du processus de réconciliation  nationale auquel je souhaite contribuer, non pas seul mais dans un pèlerinage œcuménique avec mes deux chers frères : l’Archevêque de Canterbury et le Modérateur de l’Assemblée générale de l’Église d’Écosse », rappelle-t-il.

« Ne vous laissez pas voler l’espérance », demande le pape aux Congolais et aux Sud-Soudanais, insistant sur la responsabilité des politiques de « tourner la page pour ouvrir de nouvelles voies de réconciliation et  de pardon, de coexistence sereine, de développement ». 

« C’est une mission qu’il faut assumer en  regardant ensemble vers l’avenir, vers les nombreux jeunes qui peuplent vos terres luxuriantes et  blessées, les comblant de lumière et d’avenir. Ils rêvent et méritent de voir ces rêves se réaliser, de voir des jours de paix : pour eux, en particulier, il faut déposer les armes, vaincre les rancunes, écrire de nouvelles pages de fraternité », martèle le pontife.

« Les larmes que vous versez sur la terre et les prières que vous élevez vers le Ciel ne sont pas inutiles. La consolation de Dieu viendra », assure l’évêque de Rome, dont le voyage a été reporté en raison de sa santé mais aussi, selon des sources diplomatiques, en raison de l’insécurité à Goma.

« Pendant que l’attente grandit de jour en jour de voir vos visages, de me sentir chez moi dans vos communautés chrétiennes vivantes, de vous embrasser tous de ma présence et de bénir vos terres, ma prière s’intensifie, tout comme l’affection que j’ai pour vous et pour vos peuples », assure le pape François.

Dans l’attente de pouvoir venir personnellement, le pape François a envoyé sur place le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d’Etat du Saint-Siège, qui doit notamment rencontrer le 2 juillet 2022 à Kinshasa le président congolais Félix Tshisekedi.

Tags:
Pape FrançoisRDCsoudan
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement