Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 18 mai |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Décès tragique d’un prêtre du diocèse de Versailles

AUBE-PRETRE-CROIX.jpg

Sebastien Desarmaux I Godong

Mathilde de Robien - publié le 03/07/22

Le père François de Foucauld, prêtre depuis 18 ans dans le diocèse de Versailles, a mis fin à ses jours dans la nuit du 30 juin au 1er juillet, a annoncé l'évêque de Versailles, Mgr Luc Crépy.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Triste nouvelle dans le diocèse de Versailles. Le père François de Foucauld, âgé de 50 ans, s’est donné la mort dans la nuit du 30 juin au 1er juillet, a annoncé l’évêque de Versailles, Mgr Luc Crepy, dans un communiqué publié le 1er juillet sur le site du diocèse. « Son corps a été retrouvé cette nuit en forêt de Rambouillet », précise-t-il.

Le père François de Foucauld officiait depuis 18 ans au sein du diocèse de Versailles, auprès de plusieurs paroisses. Mais « suite à des difficultés dans l’exercice de son ministère, il n’avait pas de mission depuis septembre 2021 », indique l’évêque.

Le 2 décembre 2021, le prêtre avait publié une tribune dans le quotidien La Croix, dénonçant les abus de pouvoir dans l’Église et la loi du silence. Il estimait avoir été lui-même victime d’abus et réclamait « une véritable considération des témoins des abus de pouvoir aujourd’hui dans l’Église » afin de mettre en œuvre des « règles claires et paisibles de gouvernance au sein de l’Église ». 

« Nous partageons la peine de tous ceux qui ont pu le connaître et l’apprécier dans son ministère paroissial », écrit encore Mgr Luc Crépy. « Nous portons ensemble dans la prière le père François, sa famille et ses amis, en demandant au Seigneur de l’accueillir dans la miséricorde ».

Tags:
Ciase
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement