Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 27 janvier |
Aleteia logo
Belles Histoires
separateurCreated with Sketch.

Moine contemplatif et psychologue, l’étonnant cheminement de frère Juan Diego

Article réservé aux membres Aleteia Premium
WEB-HERMANOS-CONTEMPLATIVOS-DEL-CARMELO-JUAN-FRIAR-06-Cortesia.jpg

Cortesía

Lucía Chamat - Agnès Pinard Legry - publié le 23/08/22

Frère Juan Diego, jeune carme colombien, a choisi d’étudier la psychologie afin d’accompagner au mieux les personnes venant à lui sur le chemin de la guérison et de consolation. Alors qu’il vient tout juste d’obtenir son diplôme après cinq années d’études, il raconte son parcours à Aleteia.

Il n’est pas courant de voir un religieux en habit et avec des sandales dans un amphi de psychanalyse portant sur les théories de Freud. Mais lorsque la personne en question se trouve être en plus un moine « cloîtré », la situation est encore plus insolite ! C’est pourtant ce qu’a vécu frère Diego, moine colombien, ces cinq années lorsqu’il a repris des études de psychologue à l’université colombienne Luis Amigó.

En racontant son histoire à Aleteia, frère Juan Diego se plonge dans ses souvenirs. Ce moine du XXIe siècle assure n’avoir jamais eu une confiance aveugle en la psychologie. Mais il estimait néanmoins qu’il manquait quelque chose à son apostolat pour renforcer l’accompagnement spirituel sur le chemin de la guérison et de la consolation qui caractérise sa communauté, les Frères Contemplatifs du Carmel. « J’ai prononcé les vœux perpétuels comme moine et dans le cadre de ma mission, j’offre à ceux qui viennent dans notre monastère un accompagnement dans leurs besoins spirituels », explique-t-il. « Je savais pourtant que je voulais faire autrement. C’est alors que le Seigneur m’a donné l’inspiration d’intégrer la spiritualité et la psychologie ».

Frère Juan Diego a eu cette idée alors qu’il se trouvait au monastère de sainte Thérèse d’Ávila, en Espagne. « En sortant de là, nous avons rencontré un prêtre qui nous a demandé : ‘Vous avez rendu visite à la plus humaine des saintes?' » Sainte Thérèse d’Avila était en effet très humaine, et là j’ai compris que je voulais être un « moine humain ». C’est alors que la psychologie m’est venue à l’esprit.

La psychologie dans ma vocation religieuse est un appel dans l’appel, comme disait Mère Teresa de Calcutta.

De retour en Colombie et avec le soutien de son prieur et de la communauté, frère Juan a trouvé la meilleure option, une université qui proposait essentiellement des cours à distance mais où il était néanmoins tenu de se rendre en présentiel le samedi. Ces jours-là, il a échangé la prière, le silence et la solitude de son monastère contre des trajets en métro et des échanges nourris avec les autres étudiants et les professeurs.

COLOMBIA
Remise de diplôme

Au cours de ses années d’études, il a pu échanger avec des étudiants aux positions parfois diamétralement opposées à les siennes mais là où certains auraient pu être échaudés, frère Juan Diego en garde des souvenirs stimulants et respectueux.

« La psychologie dans ma vocation religieuse est un appel dans l’appel, comme disait Mère Teresa de Calcutta », reprend-t-il. « Avec cela, je peux mieux accompagner les personnes qui viennent à moi afin de les aider à se sentir mieux dans leur vie et à vivre une rencontre avec le Seigneur. » Et de conclure : « J’ai toujours pensé que j’étais là (dans ses cours de psychologie, ndlr) afin de répondre à un désir de Dieu : accompagner toujours plus et toujours mieux les âmes blessées sur le chemin de la guérison et de la consolation. »

La suite est réservée aux membres Aleteia Premium

Vous êtes déjà membre ?

Gratuit et sans aucun engagement :
vous pouvez résilier à tout moment

et je bénéficie des avantages suivants

Aucun engagement : vous pouvez résilier à tout moment

1.

Accès illimité à tous les contenus « Premium »

2.

Accès exclusif à la publication de commentaires

3.

Publicité limitée aux partenaires de Aleteia

4.

Accès exclusif à notre prestigieuse revue de presse internationale

5.

Réception exclusive de la newsletter “La lettre du Vatican”

6.

550 monastères accueilleront vos intentions et les porteront dans leur prière quotidienne

Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Tags:
moinesvocation
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale