Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 21 février |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Revue de presse : Une église incendiée et cinq prêtres enlevés au Cameroun

Article réservé aux membres Aleteia Premium
boko-haram-cameroun-nigeria-000_1f81ee.jpg

Reinnier KAZE / AFP

Des membres de la Force camerounaise d'intervention rapide patrouillent dans l'extrême nord du pays. (Image d'illustration)

La rédaction d'Aleteia - publié le 19/09/22

Chaque jour, Aleteia vous propose une sélection d'articles de la presse internationale concernant l'Église et les grands débats qui préoccupent les catholiques à travers le monde. Les opinions et les points de vue exprimés dans ces articles ne sont pas ceux de la rédaction.

Lundi 19 septembre 2022

1 – Cameroun : une église incendiée, cinq prêtres et une religieuse enlevés
2 – Vatican : les profils des cardinaux électeurs en question
3 – Giorgia Meloni rencontre le cardinal Sarah
4 – Le Pape se rendra au Soudan du Sud en février
5 – Pourquoi le cardinal Goh de Singapour pourrait devenir le prochain pape.

1Cameroun : une église incendiée, cinq prêtres et une religieuse enlevés

Cinq prêtres catholiques, une religieuse et deux fidèles ont été kidnappés par des inconnus qui ont incendié l’église St Mary de Nchang, vendredi, dans la province de Bamenda au Cameroun, a annoncé dimanche l’Église catholique locale. Les violences sont fréquentes dans cette région, mais selon les évêques, ce kidnapping est « complètement sans précédent » dans son ampleur. Les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, peuplées principalement par la minorité anglophone du Cameroun, sont le théâtre depuis bientôt six ans d’un conflit très meurtrier – ladite « crise anglophone » – entre des groupes armés réclamant l’indépendance d’un État qu’ils appellent l' »Ambazonie » et les forces de sécurité du président Paul Biya, 89 ans, qui dirige le Cameroun d’une main de fer depuis près de 40 ans, explique l’AFP. Les deux camps sont régulièrement accusés par les ONG de commettre des atrocités contre les civils. Le pape François a régulièrement souhaité au pays « une paix véritable et durable », comme lors de la prière du Regina Caeli le 24 avril 2022. Le cardinal secrétaire Pietro Parolin a également plaidé pour la paix lors d’une visite sur place en janvier 2021. Alors que le conflit a fait plus de 6.000 morts depuis fin 2016, les évêques anglophones et francophones ne cessent d’appeler à une solution pacifique. En avril dernier, ils ont ainsi organisé un pèlerinage national dans un sanctuaire marial, où ils ont convié les autorités de l’État, avec un seul mot d’ordre : prier pour la réconciliation. 

TV5 Monde, français

Le média américain Crux propose un exercice intéressant alors que le pape François vient tout juste de créer 16 nouveaux cardinaux électeurs, ces hommes qui seront en charge d’élire son successeur s’il venait à mourir ou bien à renoncer. On sait que, passés 80 ans, les membres du collège cardinalice perdent leur droit de participer au conclave. Chaque année donc, une dizaine de cardinaux en moyenne sont naturellement « chassés » de ce collège, par la force de l’âge… En faisant un rapide calcul, Crux conclut que l’an prochain, le nombre d’électeurs sera de 120 précisément. Or, ce nombre est le plafond établi par saint Paul VI en 1975. Même si les papes dépassent parfois cette jauge, ils essayent d’en rester proches, pour des raisons pratiques mais aussi spirituelles. Le récit des Actes des apôtres indique en effet que les disciples étaient environ 120 lorsqu’ils choisirent un successeur à Judas, l’un des douze apôtres qui a trahi Jésus. En septembre 2023 donc, alors que le pape aura 86 ans et qu’approchera la fin du synode sur la synodalité, il y aura bien 120 cardinaux — à moins que le pontife ne décide entre-temps d’en créer. Le journaliste fait remarquer que, parmi les 11 qui vont franchir la barre des 80 ans cette année, 7 sont Italiens. La chute du « parti italien » va donc s’accélérer. L’Amérique du Nord aura 14 cardinaux (plus que l’Italie), l’Europe 45, l’Amérique du Sud 21, tout comme l’Asie, l’Afrique aura 16 cardinaux et l’Océanie 3. Crux relève que l’Europe sera encore sur-représentée avec 37,5% des cardinaux électeurs alors que le Vieux continent ne représente plus qu’environ 20% des catholiques. 

Crux, anglais

3Et aussi dans la presse internationale…

Giorgia Meloni rencontre le cardinal Sarah

La député Giorgia Meloni, responsable du parti d’extrême droite Fratelli d’Italia, cherche des soutiens parmi les prélats conservateurs au Vatican, à la veille des élections législatives. 

La Repubblica, italien

Le Pape se rendra au Soudan du Sud en février

Après l’annulation de son voyage en juillet, le Vatican a reprogrammé la visite du pontife dans ce pays, a priori en février 2023. 

EyeRadio, anglais

Un rival de Tagle : pourquoi le cardinal Goh de Singapour pourrait devenir le prochain pape

Alors que le cardinal philippin Luis Antonio Tagle reste un papabile sérieux, l’archevêque de Singapour, le cardinal William Goh, émerge comme un autre challenger asiatique. 

Catholic Herald,anglais

La suite est réservée aux membres Aleteia Premium

Vous êtes déjà membre ?

Gratuit et sans aucun engagement :
vous pouvez résilier à tout moment

et je bénéficie des avantages suivants

Aucun engagement : vous pouvez résilier à tout moment

1.

Accès illimité à tous les contenus « Premium »

2.

Accès exclusif à la publication de commentaires

3.

Publicité limitée aux partenaires de Aleteia

4.

Réception exclusive de la newsletter “La lettre du Vatican”

Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Tags:
CamerounCardinauxenlevementPape FrançoisSoudan
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement