Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 04 février |
Aleteia logo
Belles Histoires
separateurCreated with Sketch.

ThéoDom, dans les coulisses de la série à succès des Dominicains

Bérengère Dommaigné - publié le 29/09/22

Déjà la 22ème saison en ligne pour ThéoDom, le site des Dominicains qui propose des mini-séries pour approfondir sa foi. Ces micro-formations théologiques gratuites et adaptées à la vie active connaissent un grand succès, l’occasion de se pencher sur les coulisses de ces créations originales.

Savez-vous que Aleteia ne peut vivre que grâce à la générosité de ses lecteurs ?

JE DONNE

Aleteia a vraiment besoin de vous

« Amène tes questions, on amène un dominicain ». Sur le site ThéoDom, les Dominicains répondent par des séries de vidéos aux questions qui jalonnent la vie des jeunes chrétiens : « Comment se confesser ? », « Jésus était-il écolo ? », « l’Église a-t-elle un problème avec le sexe? ». Lancé seulement en 2019, ThéoDom compte désormais 40.000 abonnées, dont un bon quart de jeunes… Comme quoi tout le monde s’intéresse à la théologie.

22_juin_2021_-_Le_Mal_-_TheoDom-8.jpg

Au rythme de quatre saisons de dix vidéos par an, les capsules mises en ligne permettent à chacun d’approfondir la foi catholique, sans se prendre au sérieux. En effet, les vidéo courtes et ludiques sont truffées de références à la culture commune (films, dessins animés, séries…), pour rejoindre la génération Y, et il n’est pas rare de retrouver au casting, dans ces vidéos animées par des dominicains, Gandalf, du Seigneur des anneaux, ou encore OSS 117 par exemple. Si le ton se veut léger et contemporain, le contenu est quant à lui riche et travaillé en équipe en amont. D’ailleurs comment travaillent-ils leurs vidéos ces dominicains 2.0 ? 

Donner la parole à ceux qui maîtrisent

Comme des pros, les dominicains participant au projet possèdent un véritable studio pro, avec caméras, sonorisation et fond vert, à Lille, dans le couvent de frère Emmanuel, responsable du projet ThéoDom depuis 2019. Mais « ThéoDom c’est un petit réseau à travers tout le pays », affirme-t-il. Depuis Annecy, Florent s’occupe du tournage et du montage, depuis Lyon, Elodie crée la communication visuelle, depuis Fribourg, frère Rémi-Michel anime le compte Instagram. Alix, quant à elle, est actrice, et elle vient coacher les orateurs à parler devant la caméra. La production engage donc une équipe de frères et de laïcs, un peu partout en France, mais c’est vrai aussi des prises de parole . « Nous donnons la parole à ceux qui maîtrisent un sujet. Ils écrivent eux-mêmes leur script, avant de nous le présenter. Ensuite nous réfléchissons ensemble sur le fond, sur la forme et sur la mise en images », raconte encore le frère Emmanuel. 

21-juin-2021-Le-Mal-TheoDom-22.jpg

Côté orateurs, ils sont en effet nombreux, « le choix a été fait de ne pas prendre toujours la même personne, afin de montrer la diversité dans l’Église ». Des sœurs, des frères dominicains et des laïcs spécialistes, de France, de Belgique, voire d’Écosse ou d’Égypte… Et même de Rome pour cette nouvelle série ! A partir du mois d’octobre, ThéoDom propose une dizaine de vidéos sur l’Église. « On a fait le choix de faire parler ceux qui travaillent à Rome, mais pas seulement », déclare frère Emmanuel. Mgr Augustin Di Noia, du Dicastère pour la Doctrine de la Foi, sœur Nathalie Becquart du Synode des Évêques (une petite ouverte à la famille ignatienne), frère Hyacinthe Destivelle pour l’Unité des Chrétien, Mgr Hérouard, archevêque de Dijon, et quelques autres encore. « En dix vidéos, nous nous plongeons dans une question qui nous dépasse, pourtant cette série est éclairante et stimulante pour tous ceux qui veulent comprendre l’Église catholique », se réjouit le dominicain lillois.

Avec déjà plus de 200 vidéos en ligne, et une nouvelle version du site plus moderne et plus accessible grâce au moteur de recherche, ThéoDom peut  faire le bonheur de divers groupes de transmission de la foi : aumôneries, catéchuménat, préparation au mariage, qui trouvent ainsi un outil « bien construit, sympa à regarder et conforme à l’enseignement de l’Église ». Et en plus des vidéos, le site propose des quiz, pour valider les connaissances acquises, ou apprendre de manière ludique. Avec ThéoDom, « c’est humain, (et facile) de penser à Dieu ! »

En partenariat avec

Theodom-Logo-Fond-blanc.png

En savoir plus

Pour retrouver ThéoDom rendez-vous ici ou sur leur page Instagram.
Tags:
dominicainsinternet
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale