Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 20 mai |
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Fêter la Toussaint, une joyeuse alternative au « goûter d’Halloween »

toussaint

Joséphine

Mathilde de Robien - publié le 25/10/22

Pourquoi mettre à l’honneur des sorcières et des squelettes lorsqu’on peut se réjouir tout autant à l’occasion de la Toussaint ?

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

« Et nous, pourquoi on ne fête pas Halloween ? C’est trop nul. Les autres, ils ont des bonbons. » Quel parent n’a pas entendu ces tristes lamentations de la part d’un enfant déçu de ne pas se déguiser pour aller toquer aux portes des voisins quémander des bonbons ? Une frustration d’enfance dont se souvient parfaitement Joséphine, aujourd’hui mère de deux enfants, et à laquelle cette jeune femme pleine de ressources et amoureuse du beau a trouvé une réponse.

En lieu et place d’une « fête d’Halloween », elle a organisé pour ses jumeaux de 3 ans et demi un joli goûter d’automne. Le but ? « Fêter la Toussaint dans une joyeuse fête d’automne », comme elle l’a écrit sur le carton d’invitation. « L’idée est de créer une occasion de se réjouir, et la fête de la Toussaint, ainsi que la beauté de l’automne, sont des occasions parfaites. Les enfants se déguisent, s’amusent, mangent des bonbons bien sûr, sans pour autant entrer dans la tradition d’Halloween », explique-t-elle à Aleteia. « Une manière de contrer Halloween pour masquer de lumière les squelettes et autres traditions morbides. » Soigner la décoration, expliquer à ses enfants le sens de la fête, se réjouir ensemble, autant de manières pour elle de remercier le Seigneur pour la beauté de la Création, notamment en automne, et de se souvenir des saints qui nous ont précédés.

Tags:
EnfantshalloweenToussaint
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement