Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 27 mai |
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

[RECETTE] Les biscuits de sainte Elisabeth de Hongrie

Les macarons de Nancy : la recette secrète des Soeurs Macarons

© Régine Datin

Maria Eugenia Brun - Mariana de Ugarte Blanco - publié le 16/11/22

Cette délicieuse recette des Clarisses du couvent de Santa Isabel de Valladolid, en Espagne, honore sainte Elisabeth de Hongrie. Découvrez, à l'occasion de sa fête ce 17 novembre, sa recette traditionnelle et son histoire inspirante.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Le couvent de Santa Isabel de Valladolid a six siècles d’histoire derrière lui. Cloîtré depuis le XVIe siècle, il a été d’abord habité par des religieuses franciscaines et aujourd’hui par des clarisses. Le retable principal de l’église comporte un magnifique relief représentant sainte Elisabeth de Hongrie (1207-1231) faisant l’aumône à un pauvre. Réalisé en 1621 par le célèbre sculpteur baroque Gregorio Fernández, il a été ensuite installé sur l’autel. La raison paraissait évidente : le dévouement aux pauvres de la reine hongroise a indiscutablement constitué son chemin vers la sainteté.

ELIZABETH

Une recette en l’honneur de sainte Elisabeth

Sainte Elisabeth avait l’habitude de porter dans son manteau des denrées alimentaires comme la viande ou des œufs pour les donner aux plus démunis. Les pâtisseries en son honneur sont obligatoirement préparées par les religieuses, à base des œufs comme la tradition le demande : en Espagne, ceux qui veulent que le soleil brille le jour de leur mariage apportent des œufs aux couvents des clarisses pour demander cette intention dans leurs prières. Et c’est ainsi que les œufs sont utilisés par les sœurs pour préparer des recettes comme celle en l’honneur de sainte Elisabeth. Découvrez sa recette traditionnelle :

Les biscuits de sainte Elisabeth de Hongrie

Ingrédients :
500 g de beurre ; 3 œufs (1 œuf entier et 2 jaunes d’œufs) ; 500 g de sucre ; 1 kilo de farine ; 75 grammes d’amandes (grillées et moulues) ; poudre de cannelle ; essence de citron et de vanille.

Préparation :
1. Pétrir les œufs avec le beurre, ajouter la farine, les amandes, puis quelques gouttes de chaque essence ainsi que de la cannelle.
2. Etaler la pâte sur la table avec un rouleau à pâtisserie en bois.
3. A l’aide d’un bol, découper la pâte en plusieurs disques.
4. Badigeonner de blanc d’œuf, légèrement battu, sur le dessus et le dessous.
5.  Enfourner à moins de 210 degrés jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés.
Si vous souhaitez réaliser cette recette en version plus « light », remplacez le beurre par l’huile et le sucre par un édulcorant adapté au four. Vous pouvez également choisir de remplacer la farine ordinaire par de la farine complète fine, ce qui ajoutera plus de fibres à la préparation. Les amandes, quant à elles, apportent à la préparation des graisses et des protéines de bonne qualité, des fibres et des vitamines et minéraux.
Bonne dégustation !

Tags:
EspagneRecetteReligieux
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement