Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 27 mai |
Aleteia logo
Culture
separateurCreated with Sketch.

Saint-André de Wells, la plus poétique des cathédrales gothiques ?

Wells-cathedral-shutterstock_2109586022.jpg

Shutterstock

Victor Nexon - publié le 18/11/22

La cathédrale Saint-André de Wells, en Angleterre, possède une spécificité bien particulière : des arcs renversés, dits "en ciseaux". Ils lui donnent un aspect singulier sinon unique.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Entre 1315 et 1322, le maître-maçon en charge de la construction de la cathédrale Saint-André de Wells pris la décision de surélever la tour centrale du sanctuaire. Une initiative qui tourna mal. En effet, à la suite d’un tremblement de terre, les piles soutenant l’ensemble montrèrent des signes d’affaissement au point de menacer l’ensemble. Une situation qui poussa les constructeurs à employer une technique originale : des arcs doubles soutiennent la croisée du transept donnant à l’ensemble la forme de ciseaux.

D’aucuns les jugeront massifs et séparant trop la nef de la croisée du transept. Sauf que la cathédrale est pourtant aujourd’hui considérée pourtant comme l’une des plus belles du Royaume-Uni. Première cathédrale du pays à être entièrement construite en style gothique, sa façade occidentale possède un nombre impressionnant de sculptures médiévales, entre 300 et 400, autrefois peintes de couleurs vives : des membres de l’Église d’Angleterre, des rois, des reines, des morts sortant de leurs tombe le jour du Jugement, des séraphins et, enfin, Jésus Christ, flanqué de deux statues de saint Jean-Baptiste et de la Vierge Marie aujourd’hui disparus.

Wells-cathedral-shutterstock_2104026134

Ces caractéristiques font de cette cathédrale l’une des plus ouvragées d’Angleterre, et, à n’en pas douter, « la plus poétique » d’entre toutes comme l’a qualifiée l’historien Alec Clifton-Taylor.

Tags:
architectureÉgliseRoyaume-Uni
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement