Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 03 juin |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

[LE CHIFFRE DE LA SEMAINE] : 5

FR-2026-026.jpg

Christophe Hargoues / Secours Catholique

Agnès Pinard Legry - publié le 19/11/22

Dans son rapport 2022 sur la pauvreté en France, le Secours catholique estime que "la moitié des ménages étudiés" disposent de moins de 5 euros par jour et par personne de "reste pour vivre".

Deux ans après le début de la crise sanitaire, quelle est l’état de la pauvreté en France ? Dans son rapport annuel publié ce jeudi 17 novembre, le Secours catholique révèle que 48% des ménages rencontrés par l’association se retrouvent dans l’incapacité de couvrir leur dépense alimentaire quotidienne, soit une augmentation de 3 points en deux ans. Des dépenses de plus en plus contraignantes pour les personnes en situation de précarité financière qui font face à une inflation record et doivent également assumer d’autres frais comme le logement. « Les frais liés au logement absorbent plus de la moitié des ressources perçues par les ménages que nous rencontrons », explique le rapport. Le Secours catholique alerte également sur le « reste pour vivre » journalier. En 2022, « la moitié des ménages étudiés disposent d’un “reste pour vivre” de moins de 5 euros par jour et par personne », soit une diminution de 0,5 à 1 euro selon les ménages par rapport au niveau d’avant crise.

Par ailleurs, en France en 2020, selon l’Insee, le niveau de vie médian était de 1.887 euros. C’est-à-dire concrètement que la moitié des Français ont plus, l’autre moitié à moins. On considère comme pauvres les personnes ayant un niveau de vie inférieur à 60% du niveau de vie médian soit 1.132 euros, et comme extrêmement pauvres celles dont le niveau de vie n’atteint pas 40% du revenu médian, soit 755 euros. Dans son rapport annuel, le Secours catholique indique que le niveau de vie médian des personnes accueillies était de…548 euros en 2021. 93% des personnes rencontrées étaient sous le seuil de pauvreté, et 69% sous le seuil d’extrême pauvreté.

Tags:
Pauvretésecours catholique
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement