Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 27 mai |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Déjà 450 victimes d’abus reconnues dans les congrégations

abus sexuels

Lilian Cazabet / Hans © Lucas / Hans Lucas via AFP

Agnès Pinard Legry - publié le 02/12/22

La Commission reconnaissance et réparation (CRR) a reconnu et accompagné 450 victimes de violences sexuelles commises dans des congrégations religieuses, selon des chiffres publiés ce jeudi 1er décembre par cette instance après un an de fonctionnement.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

450 victimes de violences sexuelles commises dans des congrégations catholiques ont été reconnues et sont accompagnées par la Commission reconnaissance et réparation (CRR) depuis sa création il y a près d’un an, a annoncé l’instance ce jeudi 1er décembre. La CRR, qui a pour mission d’enregistrer les demandes de réparations, financières ou non, de victimes d’agresseurs au sein d’instituts religieux ou de congrégations, a été créée à la suite de la publication du rapport de la Ciase.

Qui sont ces victimes ? 85% d’entre elles étaient mineures au moment des faits dénoncés. Les victimes mineures sont à 70 % des hommes, tandis que les majeures en situation de vulnérabilité sont aux deux-tiers des femmes. Les agressions ont majoritairement eu lieu entre les années 1960 à 1980.

Le travail de la commission est clé dans le parcours de reconstruction d’une victime d’abus sexuels.

« Le travail de la Commission Reconnaissance et Réparation est clé dans le parcours de reconstruction d’une victime d’abus sexuels », a expliqué à cette occasion Antoine Garapon, président de la CRR. « Elle joue un rôle important aussi pour alerter les congrégations religieuses, leur faire prendre conscience de leurs responsabilités et les amener à mettre en place des dispositifs efficaces de prévention de ces abus, jusqu’à revoir dans certains cas leur gouvernance et leur fonctionnement. »

Tags:
Abus sexuelsCiase
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement