Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 21 février |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Revue de presse : Un évêque anglican à la retraite rejoint l’Église catholique

Article réservé aux membres Aleteia Premium
WEB2-Bishop_Michael.jpg

Photo: Wilberforce Academy. Wilberforce Academy, Exeter College, Oxford. Commissioned by Clare Osborne at the Wilberforce Academy. 24.3.11 Original job number: 2698.

Michael Nazir-Ali.

La rédaction d'Aleteia - publié le 16/12/22

Chaque jour, Aleteia vous propose une sélection d'articles de la presse internationale concernant l'Église et les grands débats qui préoccupent les catholiques à travers le monde. Les opinions et les points de vue exprimés dans ces articles ne sont pas ceux de la rédaction.

Vendredi 16 décembre 2022

1 – Un évêque anglican à la retraite rejoint l’Église catholique
2 – Questions sociales et politiques en Terre Sainte : les Églises catholiques expriment leur préoccupation
3 – L’Église catholique en Occident est en chute libre, voici comment elle va survivre.
4 – Trois scénarios pour le catholicisme allemand
5 – Le pape reçoit un graffiti en cadeau pour son anniversaire

1Un évêque anglican à la retraite rejoint l’Église catholique

Un ancien évêque anglican de Rochester (États-Unis), Michael Nazir-Ali, a été reçu dans l’Église catholique romaine le mois dernier, a annoncé jeudi l’Ordinariat personnel de Notre-Dame de Walsingham – structure créée en 2011 par Benoît XVI pour accueillir les anglicans souhaitant rejoindre l’Église catholique. « Avec la permission du Saint-Siège, il sera ordonné prêtre catholique pour l’Ordinariat en temps voulu », indique le communiqué. D’origine pakistanaise, Michael Nazir-Ali, qui a été ordonné dans l’Église d’Angleterre en 1974, a décrit sa démarche comme « une nouvelle étape dans le ministère de notre Seigneur commun et de son peuple ». Engagé depuis des décennies pour l’unité, il a été membre de la deuxième Commission internationale anglicane-catholique romaine (1983 à 2005) et de la Commission internationale anglicane-catholique romaine pour l’unité et la mission. Expliquant son choix de rejoindre l’Église catholique, il a souligné que « le désir anglican d’adhérer à l’enseignement apostolique, patristique et conciliaire » peut « être maintenu au mieux dans l’Ordinariat ». « Les dispositions prises pour sauvegarder le patrimoine anglican légitime sont très encourageantes et je crois que ce patrimoine, dans sa liturgie, ses approches de l’étude biblique, son engagement pastoral envers la communauté, ses méthodes de théologie morale et bien d’autres choses encore, a beaucoup à offrir à l’Église dans son ensemble », a-t-il affirmé. Depuis sa création, plus de 80 anciens prêtres anglicans ont rejoint l’Ordinariat. La plupart servent maintenant comme diacres et prêtres dans l’Église catholique. L’archevêque de Canterbury, Mgr Justin Welby, primat de la Communion anglicane, a déclaré pour sa part que par cette décision, Michael Nazir-Ali continuera « à être une bénédiction pour l’Église mondiale en rejoignant l’ordinariat ».

My joy online, anglais

L’Assemblée des Ordinaires catholiques de Terre Sainte, un organisme qui aide à coordonner le travail entre les différentes églises catholiques de Terre Sainte, a publié une longue déclaration sur la « détérioration de la situation sociale et politique générale en Terre Sainte. » Le magazine Terre Sainte explique que l’ancien Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, vainqueur des dernières élections législatives dans le pays, s’apprête à former un nouveau gouvernement qui devrait être « le plus à droite de l’histoire du pays, avec des futurs ministres […] ouvertement nationalistes, colonialistes et défenseurs d’un État d’Israël qui ne serait que pour les Juifs. » C’est dans ce contexte que les évêques et vicaires catholiques ont publié leur déclaration. S’ils espèrent que le gouvernement apportera « la stabilité politique », ils s’inquiètent de certaines déclarations, qu’ils considèrent comme « très clivantes à l’égard de la communauté arabe ou autrement non juive. » Les représentants catholiques soulignent que « la violence du langage se transforme inévitablement, tôt ou tard, en violence physique également. » En fait, ils écrivent qu’ils sont déjà « préoccupés par la violence et le manque de sécurité au sein de la communauté arabe en Israël. » La déclaration souligne également le besoin « urgent » de se concentrer sur l’éducation, car « l’avenir de [leurs] communautés dépend de la manière dont [elles] investissent dans la formation et l’éducation. » Terre Sainte Magazine explique qu’il n’y a que 65 écoles chrétiennes pour 40.000 élèves et qu’elles sont subventionnées par le gouvernement israélien, mais qu’elles ont reçu de moins en moins d’argent au fil des ans. Malgré la situation sombre et tendue que présentent les Églises catholiques de Terre Sainte, elles remercient également toutes les personnes, associations et mouvements de différentes nationalités et confessions qui aident à « construire l’amitié et la solidarité. »

Terre Sainte, français

3ET AUSSI DANS LA PRESSE INTERNATIONALE…

L’Église catholique en Occident est en chute libre, voici comment elle va survivre.

La situation est déjà celle d’une Église minoritaire, avec quelques fidèles qui fréquentent encore les paroisses et vont régulièrement à la messe, baptisent leurs enfants, se marient et observent les préceptes. Mais cela va changer, estime Matteo Matzuzzi.

Il Messaggero, italien

Trois scénarios pour le catholicisme allemand

Face à l’indocilité de l’Église catholique en Allemagne, la journaliste Regina Einig a imaginé trois scénarios sur ce à quoi le phénomène allemand pourrait aboutir. 

Die Tagespost, allemand

Le pape reçoit un graffiti en cadeau pour son anniversaire

Le graffeur romain Mauro Pallotta, alias Maupal, a offert un nouveau graffiti au pape François à l’occasion de son prochain anniversaire. Maupal a remis personnellement l’image à l’Argentin de bientôt 86 ans.

Dom Radio, allemand

La suite est réservée aux membres Aleteia Premium

Vous êtes déjà membre ?

Gratuit et sans aucun engagement :
vous pouvez résilier à tout moment

et je bénéficie des avantages suivants

Aucun engagement : vous pouvez résilier à tout moment

1.

Accès illimité à tous les contenus « Premium »

2.

Accès exclusif à la publication de commentaires

3.

Publicité limitée aux partenaires de Aleteia

4.

Réception exclusive de la newsletter “La lettre du Vatican”

Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Tags:
AllemagneAnglicansÉgliseÉtats-UnisTerre sainte
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement