Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 18 mai |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Au Nigeria, une inquiétante recrudescence des enlèvements de prêtres

EN_01382708_0254-e1633700686898.jpg

LUIS TATO/AFP/East News

Agnès Pinard Legry - publié le 22/12/22

Le père Sylvester Okechukwu a été enlevé le 20 décembre dans l’État de Kaduna, au centre-nord du Nigeria. Alors qu’un autre prêtre a été enlevé quelques jours auparavant, ces événements font craindre une recrudescence des kidnappings de prêtres à l’approche de Noël.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

À l’approche de Noël, ce qui pouvait ressembler à des incidents isolés est-il en train de devenir un phénomène dramatiquement récurrent ? Le père Sylvester Okechukwu, du diocèse de Kafanchan situé dans l’État de Kaduna, au centre-nord du pays, a été enlevé le 20 décembre. Prêtre à la paroisse Saint-Antoine de Fadan Kano, il a été enlevé vers 23h45 au presbytère. Tout en priant pour la libération rapide du prêtre, le diocèse exhorte tout le monde « à ne pas se faire justice soi-même ». « Nous utiliserons tous les moyens légaux pour assurer sa libération rapide, saine et sauve », rappelle-t-il.

Quelques jours auparavant, le 17 décembre, le père Christopher Ogide a été enlevé dans le sud-est du Nigeria devant la maison paroissiale à Umuopara. Sorti en voiture acheter du carburant, il a été capturé par des hommes armés, a annoncé le diocèse d’Umuahia.

18 prêtres enlevés ?

Dix-huit prêtres au moins ont été enlevés depuis le début de l’année et quatre ont été tués dans l’État de Kaduna, ravagé depuis cinq ans par des groupes terroristes, estime l’AED. Les autorités font d’état d’environ 3.000 morts au cours de cette vague de violence, bien que le nombre de 36.000 soit plus vraisemblable.

Enlevés, portés disparus… on est sans nouvelle de ces missionnaires :

Tags:
enlevementNigeria
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement