Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 21 avril |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Il ne fera pas bon être chrétien en Asie en 2023

INDIA

Shutterstock | Zvonimir Atletic

Cécile Séveirac - publié le 12/01/23

Un rapport de l'organisation évangélique Release International publié en décembre dresse un constat alarmant sur le sort des chrétiens en Asie. Les persécutions dont ils sont victimes pourraient même s'intensifier en 2023.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Des persécutions encore plus vives pour les chrétiens d’Asie en 2023 : c’est ce que prédit un rapport prospectif de l’organisation chrétienne évangélique, Release International (RI), publié le 28 décembre 2022. Ce document, intitulé Persecutions Trends, porte sur les perspectives d’évolution des persécutions des chrétiens dans le monde en 2023. Si le Nigeria demeure au cœur des inquiétudes, six pays d’Asie devraient se distinguer par l’intensification de leurs persécutions contre les chrétiens.

La Chine en tête

La persécution devrait particulièrement augmenter en Chine en 2023. Les chrétiens seront notamment soumis à une pression grandissante au cours de l’année à venir. Le président chinois considère les chrétiens comme des citoyens « non patriotiques » selon le rapport, et plusieurs sources de Release International sur place craignent une intensification de la répression et des discriminations à leur égard. Catholiques et protestants sont régulièrement arrêtés, interrogés et détenus pour des raisons obscures. Pékin a également renforcé sa politique d’endoctrinement dans le domaine éducatif, et a encouragé à dénoncer toute personne ayant une affiliation religieuse.

Le nationalisme hindou tue

Alors que de nombreux actes antichrétiens ont déjà été recensés ces dernières années en Inde, la persécution ne devrait pas cesser, bien au contraire. Le nationalisme hindou promu par le BJP, parti du Premier ministre Narendra Modi, se répand dans tout le pays et engendre violences sur violences. Les attaques n’ont fait qu’augmenter depuis l’arrivée au pouvoir de ce parti, selon l’organisation chrétienne. Des lois anti-conversion sont adoptées par de nombreux États. 

Chrétiens en voie de disparition en Afghanistan

Depuis le retour au pouvoir des talibans, le rythme des actes anti-chrétiens s’accélère en même temps que les attaques contre la minorité chiite. Les derniers chrétiens afghans fuient le pays ou vivent temporairement dans des pays voisins. Ceux qui restent sont condamnés à vivre leur foi dans la clandestinité la plus totale.

Au Pakistan, les chrétiens pris pour cible

Au Pakistan, les chrétiens subissent « des attaques et des menaces répétées, dont des accusations de blasphème, des assassinats ciblés, des violences et des lynchages collectifs, des conversions forcées ainsi que des profanations de lieux de culte et de cimetières », selon le rapport. 

Impossible de vivre en chrétien en Malaisie

Les chrétiens de Malaisie, minoritaires dans un pays musulman, seront également encore plus touchés par la persécution. « Le gouvernement prévoit de former une nation islamique et veut être gouverné uniquement par la charia (loi islamique) », ce qui exclut toute possibilité pour les chrétiens de vivre normalement. 

En Iran, la férocité du régime des mollahs

Secoué par la résistance au régime des mollahs, l’Iran est en proie à une crise profonde dont les chrétiens font les frais. L’État continue de réprimer la dissidence, y compris au sein de sa minorité chrétienne, et devrait accentuer son emprise sur les chrétiens en 2023, selon le rapport. Les sources de Release International évoquent notamment une « vague de persécution contre ceux qui se sont convertis » avec des peines de prison très longues infligées aux chrétiens.

Tags:
AsieChineChrétiensChrétiens au PakistanPersécutions
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement