Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 19 mai |
Aleteia logo
Culture
separateurCreated with Sketch.

Saint Thomas d’Aquin : un nouveau reliquaire pour un triple anniversaire

relique crâne saint thomas

Nouveau reliquaire pour le crâne Saint Thomas d'Aquin I Dominican Province of Toulouse I YouTube

Transfert de la relique du chef de saint Thomas d'Aquin, 26 janvier 2023.

Mathilde de Robien - publié le 29/01/23

A l’occasion du triple jubilé de saint Thomas d’Aquin, la relique du crâne du religieux italien a été retirée de la boîte scellée dans laquelle elle reposait depuis 1974 et déposée dans un nouveau reliquaire réalisé par l’artiste Augustin Frison-Roche.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Conservé depuis 1369 dans le couvent des Jacobins à Toulouse, le crâne de saint Thomas d’Aquin vient d’être confié pour trois ans aux Dominicains de la Ville Rose, en l’honneur des trois prochaines années jubilaires qui célèbreront les 700 ans de sa canonisation (1323), les 750 ans de sa mort (1274) et les 800 ans de sa naissance (1225). Un triple anniversaire qui valait bien un nouveau reliquaire ! En effet, conservé dans une boîte en bois scellée depuis 1974, le chef de saint Thomas d’Aquin a trouvé depuis le 26 janvier dernier un nouvel écrin : un reliquaire vitré et couvert de feuilles d’or, conçu spécialement par l’artiste Augustin Frison-Roche. Y ont également contribué l’orfèvre Louis-Guillaume Piéchaud, le menuisier Pierre Claverie, le lapidaire Francis Bourjot ainsi qu’Adeline de Laportalière pour la couture.

Un moment fort pour les Dominicains de Toulouse, la relique n’ayant pas été exposée pendant près de 50 ans. Pendant ces trois années, le reliquaire demeurera au couvent des dominicains et voyagera dans différents couvents et monastères de l’Ordre, avant de retourner aux Jacobins.

Tags:
ReliquesThomas d'Aquin
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement