Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 19 avril |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

La France veut bloquer l’accès aux sites pornographiques pour les mineurs

ONLINE

Stenko Vlad | Shutterstock

Cécile Séveirac - publié le 06/02/23

Le ministre délégué chargé du Numérique a annoncé dimanche 5 février dans "Le Parisien" la mise en place d’un dispositif de certification de l’âge afin de bloquer l’accès aux sites internet pornographiques pour les mineurs, dès le mois de septembre.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Le gouvernement français va instaurer un dispositif de certification de l’âge afin de bloquer l’accès aux sites internet pornographiques pour les mineurs. Une mesure annoncée ce dimanche 5 février par Jean-Noël Barrot, ministre délégué chargé du Numérique, auprès du Parisien. Il sera présenté dans la semaine par la CNIL et l’ARCOM et pourrait être mis en place dès le mois de septembre 2023.

Concrètement, le dispositif évoqué contraindra les sites divulguant des contenus pornographiques à vérifier eux-mêmes l’âge des utilisateurs, sous peine de fermeture définitive. L’utilisateur devra certifier de sa majorité par le biais d’une attestation numérique. Les détails liés à cette attestation ne sont pas encore connus, mais le gouvernement souhaite préserver l’anonymat des internautes concernés. 

La consultation de ces sites est en principe totalement interdite pour les enfants et adolescents âgés de moins de 18 ans. Cependant, contourner cette interdiction est à ce jour un jeu d’enfants puisqu’il suffit de cliquer sur une case sans prouver son âge pour accéder aux films et vidéos en question. L’âge moyen de la première consultation de sites pornographiques est de 11 ans.

Tags:
pornographie
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement