Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 28 février |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Mexique : le père Juan froidement assassiné

Père Juan,Mexique

Facebook / Parroquia de Nuestra Señora de Guadalupe. Valle de Guadalupe

Le père Juan, assassiné le 10 février 2023

Cécile Séveirac - publié le 14/02/23

Au Mexique, dans l'État de Jalisco, le père Juan a été assassiné le 10 février par un individu à l’aide d’un fusil. Les circonstances du drame n’ont pas encore été précisément établies.

Prêtre de la paroisse Nuestra Señora de Guadalupe à Jalisco (ouest du Mexique), le père Juan Angulo Fonseca a été tué par balles vendredi 10 février 2023. Selon les premiers résultats de l’enquête, le père a reçu deux coups de fusil par derrière. Le mobile du meurtre n’est pas encore connu, mais il semblerait qu’il soit au coeur d’un conflit foncier dans la région. Selon l’ONG Centro Catolico Multimedial, le meurtrier pourrait être le frère du prêtre. 

Le père Juan était âgé de 53 ans. Né le 24 janvier 1970, il avait été ordonné en 1998. « Que Dieu récompense son dévouement au Christ et à l’Église ! Que son âme et celle de tous les fidèles défunts, par la miséricorde de Dieu, reposent en paix », peut-on lire dans le communiqué du diocèse de San Juan de los Lagos.

Le Mexique, coupe-gorge pour les prêtres

Le Mexique est un pays miné par la violence avec un très fort taux d’homicide. Il est considéré comme l’un des pays les plus dangereux du monde. Les prêtres sont régulièrement visés par des meurtres. En juin 2022, deux prêtres jésuites avaient été tués dans leur église en tentant de porter secours à un homme qui y cherchait refuge. Ce sont plus d’une trentaine de prêtres qui ont été assassinés en une décennie. Les cartels de drogue qui gangrènent le pays et imposent leur loi en sont généralement les premiers responsables.

[EN IMAGES] 2022, une année sanglante pour les chrétiens :

Tags:
assassinatmeurtreMexiquePrêtre
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement