Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 21 juin |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

IVG dans la Constitution : Emmanuel Macron annonce un projet de loi « dans les prochains mois »

EMMANUEL MACRON

Thomas SAMSON / AFP

La rédaction d'Aleteia - publié le 08/03/23

Emmanuel Macron a annoncé ce mercredi 8 mars que le gouvernement présenterait un projet de loi "dans les prochains mois" afin d’inscrire le droit à l’avortement dans la Constitution.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Le gouvernement va déposer « dans les prochains mois » un projet de loi afin d’inscrire le droit à l’avortement dans la Constitution. Emmanuel Macron en a fait l’annonce ce mercredi 8 mars lors d’un hommage rendu à l’avocate Gisèle Halimi. « Je veux aujourd’hui que la force de ce message nous aide à changer notre Constitution, afin de graver la liberté des femmes à recourir à l’interruption volontaire de grossesse, pour assurer solennellement que rien ne pourra entraver ou défaire ce qui sera ainsi irréversible », a-t-il déclaré, précisant adresser ainsi « un message universel à toutes les femmes ».

L’association Alliance Vita a réagi dans la foulée en dénonçant une « instrumentalisation grossière et indécente de la douloureuse question de l’avortement ». « Inscrire l’interruption volontaire de grossesse dans la constitution sans inscrire les autres principes qui y sont associés constitue une rupture qui fragilise ces derniers », rappelle-t-elle.

Pour mémoire, le Sénat s’est prononcé mercredi 1er février en faveur de l’inscription dans la Constitution de la « liberté de la femme » de recourir à l’IVG. Une formulation qui ne mentionne plus la notion de « droit » à l’IVG mais qui permet à la navette parlementaire de se poursuivre à l’Assemblée nationale.

Tags:
AvortementEmmanuel Macron
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement