Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 25 février |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Pourquoi le Pape a dit que le célibat des prêtres « pourrait » être révisé

Priest Mass Godong

Pascal Deloche / Godong

Mathilde de Robien - avec I.Media - publié le 12/03/23

Alors que le synode allemand vient de voter une résolution demandant au Pape de réviser l’obligation du célibat sacerdotal, le Pape a déclaré à deux médias argentins qu’il "pourrait" être révisé dans la mesure où il s'agit d'une discipline et non d'un dogme de l'Église catholique.

Réunis à Francfort pour la cinquième et dernière session du chemin synodal, les catholiques allemands ont voté vendredi 10 mars 2023 une résolution demandant au pape de réviser l’obligation du célibat pour les prêtres. Un texte sensible approuvé par les 209 membres de l’Assemblée synodale, ainsi que par les deux tiers des évêques.

Dans ce texte, l’Assemblée synodale allemande demande au pape François de « réexaminer le lien entre l’octroi des ordres sacrés et l’obligation de célibat ». Elle invite aussi le Pape à examiner le fait de permettre aux prêtres déjà ordonnés de se libérer de leur promesse de célibat, sans devoir renoncer à l’exercice de leur ministère. Selon certains évêques allemands, cela ne signifierait « pas la fin du célibat » mais permettrait d’attirer de nouvelles vocations ou tout du moins de « garder » les prêtres en fonction. Wolfgang Klose, membre de la Caritas, a dans ce sens déploré la perte pour l’Église de sept prêtres, à Berlin, ayant délaissé leur ministère pour vivre avec une femme.

Le célibat est « une discipline »

Le même jour, dans un entretien accordé au site d’information argentin Infobae pour les 10 ans de son pontificat et publié le 10 mars 2023, le pape François a déclaré qu’il « ne croyait pas » que la possibilité pour les prêtres de se marier encouragerait les vocations au sacerdoce. Il rappelle néanmoins que le célibat est « une discipline », une « prescription temporaire » et non « éternelle », et que cette règle « pourrait » être révisée. « Il n’y a aucune contradiction à ce qu’un prêtre puisse se marier », affirme-t-il, faisant référence aux Églises catholiques orientales dans lesquelles les prêtres « choisissent de se marier ou d’être célibataires » avant leur ordination.

Puis dans une longue interview diffusée le 12 mars 2023 par le média argentin Perfil, le pape François s’est de nouveau exprimé sur le célibat des prêtres dans l’Église latine : une loi qu’il n’entend pas réexaminer quand bien même cela serait possible de le faire. « Je ne suis pas encore prêt à le revoir, mais il est évident qu’il s’agit d’une question de discipline, qui n’a rien à voir avec le dogme : aujourd’hui, c’est le cas et demain, ce ne sera peut-être plus le cas », explique le Pape. « Nous verrons que le moment viendra où un pape, peut-être, le reverra ». Le Pape dépassé par un processus synodal qu’il a lui-même voulu ?

Effectivement, le célibat des prêtres « n’est pas exigé par la nature du sacerdoce, comme le montrent la pratique de l’Église primitive et la tradition des Églises orientales », précisait le pape Paul VI dans le Décret sur le ministère et la vie des prêtres (Presbyterorum ordinis, 1965). Il ne s’agit pas d’un dogme de l’Eglise catholique, mais d’une discipline imposée « dans l’Église latine à tous ceux qui se présentent aux ordres sacrés » car l’Église estime que « le célibat a de multiples convenances avec le sacerdoce ». Dans l’encyclique Sacerdotalis caelibatusPaul VI développe trois raisons du célibat sacré : sa signification christologique, sa signification ecclésiologique, et sa signification eschatologique.

La solitude des prêtres peut être allégée

Le Pape s’était déjà longuement exprimé en février 2022, à l’occasion du symposium sur le sacerdoce, sur le célibat des prêtres, rappelant que celui-ci était un don, mais qu’il ne pouvait se réaliser sans le soutien de la prière et de liens fraternels. Il avait alors insisté sur la nécessité d’un ressaisissement spirituel et invité à davantage de fraternité avec et entre les prêtres, plutôt que d’envisager une révision de la règle du célibat.

Sans amis et sans prière, le célibat peut devenir un poids insupportable.

Pour soutenir cette discipline de vie, le Pape avait alors défini quatre « proximités » que le prêtre est appelé à cultiver : avec Dieu, avec l’évêque, entre prêtres, et avec le peuple. « Le célibat est un don que l’Église latine conserve, mais il est un don qui, pour être vécu comme sanctification, nécessite des relations saines, des rapports d’estime véritable qui trouvent leurs racines dans le Christ. Sans amis et sans prière, le célibat peut devenir un poids insupportable et un contre témoignage à la beauté même du sacerdoce », alertait-il. Une réponse qui a du mal à convaincre l’Eglise d’Allemagne.

Tags:
AllemagnePape FrançoisPrêtre
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement