Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 16 juin |
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Que signifie être apôtre aujourd’hui ?

girl stop in the street

WeAre | Shutterstock

I.Media - publié le 15/03/23

"La fonction d’apôtre concerne chaque chrétien", a expliqué le pape François lors de l’audience générale du 15 mars 2023.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Devant des milliers de fidèles rassemblés sous un soleil printanier sur la place Saint-Pierre, le pape François a poursuivi ce mercredi 15 mars sa série de catéchèses sur « la passion d’évangéliser » en expliquant que tous les chrétiens doivent assumer leur appartenance à « l’Église apostolique », dans une dynamique de service et sans se laisser piéger par la soif de pouvoir.

« À l’école du concile Vatican II, essayons de mieux comprendre ce que signifie être apôtres aujourd’hui », a demandé le pape François, en expliquant que ce titre d’apôtre dépasse le groupe des douze disciples choisis par Jésus et le collège épiscopal, mais concerne, plus globalement, tous les membres du peuple de Dieu. 

À l’appel reçu comme un don gratuit, il faut répondre gratuitement.

« L’expérience des Douze et le témoignage de Paul » doivent aider les chrétiens d’aujourd’hui à comprendre que « tout dépend d’un appel gratuit de Dieu », y compris pour « des services qui parfois semblent dépasser nos capacités ou ne pas correspondre à nos attentes », a précisé l’évêque de Rome. « À l’appel reçu comme un don gratuit, il faut répondre gratuitement », a expliqué le pape François. « Le trésor que tu as reçu avec ta vocation chrétienne, tu es appelé à le donner », a insisté le pontife en sortant de son texte. 

« Cet appel concerne aussi bien ceux qui ont reçu le sacrement de l’Ordre et les personnes  consacrées, que chaque fidèle laïc, homme ou femme », a insisté le pape François. Citant le concile Vatican II, il a expliqué que dans l’Église, « il y a diversité de ministères, mais unité de mission ».

Ne pas se laisser piéger par une recherche du pouvoir

Cette « collaboration des laïcs avec la hiérarchie » ne relève pas d’une « simple adaptation stratégique » à des contingences mais relève de l’identité et de l’essence de l’Église, a insisté l’évêque de Rome. Il a semblé ainsi faire écho à certaines thématiques qui ont émergé dans le Synode en cours au niveau mondial, mais aussi dans le chemin synodal allemand dont la dernière assemblée s’est tenue du 9 au 11 mars derniers. 

« La diversité des charismes et des ministères ne doit pas donner lieu, au sein du corps ecclésial, à des catégories privilégiées, ni servir de prétexte à des formes d’inégalité qui n’ont pas leur place dans le Christ et dans l’Église », a insisté François, tout en avertissant contre les impasses d’une soif de pouvoirs ou d’une vision de l’Église comme une institution politique.

Quand tu conçois la vie chrétienne comme une promotion, ce n’est pas du christianisme, c’est du paganisme pur.

« Quand tu conçois la vie chrétienne comme une promotion, ce n’est pas du christianisme, c’est du paganisme pur », a-t-il averti. « La vocation chrétienne n’est pas une vocation pour aller au-dessus, c’est autre chose », a expliqué le Pape en précisant que « s’humilier, être au service des autres, c’est cela être chrétien ». 

« Fuyons la vanité des postes », a enjoint François, exhortant chacun à trouver « une manière d’être apôtre dans une Église apostolique, une Église qui est au service des autres ». 

Découvrez aussi les pensées des grands saints sur l’évangélisation :

Tags:
Audience généraleÉvangélisationPape François
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement