Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 27 mai |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Nicaragua : le dernier représentant du Vatican quitte le pays

DANIEL-ORTEGA-NICARAGUA-AFP-000_333X4DY.jpg

YAMIL LAGE / POOL / AFP

Daniel Ortega.

Agnès Pinard Legry - publié le 19/03/23

Le chargé d’affaires du Vatican au Nicaragua, Mgr Marcel Mbaye Diouf, a quitté le pays vendredi 17 mars fermant ainsi la délégation diplomatique. Une décision qui marque un tournant dans les relations entre le Saint-Siège et le Nicaragua qui ne cessent de se dégrader ces derniers mois.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Point de non-retour dans les relations entre le Nicaragua et le Saint-Siège ? Le chargé d’affaires du Vatican au Nicaragua, Mgr Marcel Mbaye Diouf, a quitté le pays vendredi 17 mars, fermant la délégation diplomatique, rapporteVatican News, dans un contexte de tensions entre Managua et le Saint-Siège.  » Mgr Marcel Diouf a quitté le pays et s’est installé au Costa Rica », précise le média, ajoutant qu' »en vertu de la Convention de Vienne sur les relations diplomatiques, la garde de la nonciature apostolique et de ses biens a été confiée à la République italienne ». Cette fermeture « fait suite à une demande du gouvernement nicaraguayen en date du 10 mars », précise encore Vatican news.

Cette annonce intervient surtout après les propos tenus par le pape François lors d’un entretien au site d’information argentin Infobae pour les dix ans de son pontificat, publié le 10 mars 2023. Au Nicaragua, « avec beaucoup de respect, je ne peux que conclure qu’il existe un déséquilibre chez la personne qui dirige [Daniel Ortega] », tacle ainsi le pape François. Évoquant le cas de Mgr Rolando Álvarez, condamné à 26 ans de prison après son refus de monter à bord de l’avion qui devait l’expulser vers les États-Unis, le Pape salue « un homme très sérieux et très compétent ». « Il a voulu donner son témoignage et n’a pas accepté l’exil », poursuit-il en comparant le régime nicaraguayen à « des types de dictatures grossières » comme « la dictature communiste de 1917 ou la dictature hitlérienne ». 

Dégradation des relations

Pour mémoire il y a un an, le 12 mars 2022, le nonce apostolique à Managua, Mgr Waldemar Stanisław Sommertag, avait été expulsé du pays. Le Saint-Siège avait accueilli la décision du gouvernement nicaraguayen avec surprise et incompréhension. « Au cours de sa mission, Mgr Sommertag a travaillé avec un profond dévouement pour le bien de l’Église et du peuple nicaraguayen, en particulier des plus vulnérables, en cherchant toujours à favoriser de bonnes relations entre le Siège apostolique et les autorités nicaraguayennes », avait réagi le Saint-Siège dans un communiqué faisant part de son incompréhension.

Tags:
diplomatieNicaragua
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement