Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 15 juin |
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Carême 2023 : guérir la honte par la pudeur

pudeur.jpg

Dychkova Natalya I Shutterstock

Michel Martin-Prével, cb - publié le 22/03/23

La conversion du cœur passe aussi par la conversion de ses émotions. Durant le carême, le père Michel Martin-Prével invite à "évangéliser" ses émotions en les identifiant, puis en les transformant en vertu. Aujourd’hui, Aleteia donne des pistes pour guérir la honte par la pudeur.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Après la chute, Adam et Eve se trouvent « nus », à traduire par « dans la honte ». Cette émotion les isole l’un de l’autre, comme de Dieu. La honte est un mélange de peur et de dégoût, venant d’un déficit personnel, le péché, d’un défaut du corps ou de l’esprit, « peine et trouble devant des vices, entraînant une perte de réputation », dit Aristote. L’effet de cette émotion est la mésestime de soi, le sentiment d’indignité. Ils se sont jugés par eux-mêmes à la place de Dieu, qui a été attiré par cette honte pour les en délivrer. Dorénavant, ils auront la pudeur pour les protéger et le Seigneur leur fera des pagnes avec beaucoup de compassion.

Dans notre société très voyeuriste, impudique dans la publicité, très démonstrative et exubérante sur l’internet, que la honte nous prenne parfois devant le manque de respect pour l’intimité due à chacun !

La pudeur est protectrice, bénéfique pour soi-même et pour les autres. En effet, elle permet de se respecter soi-même et de respecter l’espace de l’autre. Elle est une question de respect à la fois individuel et mutuel. Cherchons le juste milieu, propre à toute vertu, entre la pudibonderie, pudeur exagérée jusqu’au ridicule et jugeant parfois la sexualité comme impure, et l’indécence ou l’exhibitionnisme qui abîme l’œil. Justement, la pudeur n’est pas la honte du corps – là où il y a de la gêne il n’y pas de plaisir – mais au contraire participe aux joies du désir. En tuant la pudeur et en magnifiant l’impudicité, l’érotisme actuel finit par lasser. Adam et Eve ont retrouvé un rapport digne dans une distance respectueuse de leurs faiblesses réciproques.

Tags:
Carême
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement