Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 15 avril |
Aleteia logo
Belles Histoires
separateurCreated with Sketch.

Devenir missionnaire… depuis chez soi !

Young girl praying

© Marie ACCOMIATO/CIRIC

Cécile Séveirac - publié le 18/04/23

Les Œuvres Pontificales Missionnaires (OPM) proposent aux personnes souffrantes et âgées de soutenir l’action missionnaire de l’Église, en priant quotidiennement pour un diocèse du monde. De quoi rappeler à chaque chrétien qu’il n’est pas toujours nécessaire de partir aux quatre coins de la terre pour participer à l’évangélisation.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Et si l’on pouvait être missionnaire… sans bouger de chez-soi ? C’est ce que proposent les Œuvrespontificales missionnaires (OPM), qui s’engagent auprès des personnes souffrantes à travers le service des veilleurs missionnaires. Le but : impliquer ces dernières, dont les conditions physiques ne permettent pas de se déplacer, dans la mission d’évangélisation de l’Église catholique. Aujourd’hui, entre 2.000 et 3.000 veilleurs prient chaque jour en France pour les missionnaires du monde entier. 

Concrètement, un veilleur se voit confier un missionnaire ou un diocèse du monde, pour lequel il s’engage à prier au moins un Notre-Père chaque jour. S’il le peut, il soutient également la mission financièrement en donnant un euro par semaine, un système qu’avait mis en place Pauline Jaricot elle-même avec ses ouvrières. 

Chaque chrétien doit prendre conscience qu’il est nécessairement missionnaire à l’instant même où il est baptisé.

« L’identité des OPM, c’est de faciliter l’expansion de l’évangile par la prière et le financement », résume Corentin Dugast, responsable de l’animation pastorale des OPM. Cette identité selon laquelle on peut être missionnaire sans partir se retrouve dans les saints patrons choisis par les Œuvres Pontificales : saint François-Xavier etfr.aleteia.org/tag/jesus/">Jésus« > sainte Thérèse de l’Enfant Jésus, tous deux patrons des missions. Pourtant, seul le premier a quitté sa terre pour évangéliser en Inde et en Extrême-Orient. La petite Thérèse, elle, est morte à 24 ans dans son lit, après avoir passé sa courte vie au Carmel. 

« On peut souvent se sentir inutile lorsqu’on est âgé mais l’Église offre la possibilité  d’être aussi utile que celui qui quitte tout et part à l’autre bout du monde pour l’Évangile, parfois au prix de son sang », estime Corentin Dugast. « En 2021, 21 personnes sont mortes dans le cadre de leur mission d’évangélisation. De quoi avoir une bonne raison de prier ! »

Les OPM, fruit de l’esprit missionnaire de Pauline Jaricot

Les OPM sont nées au XIXe siècle, sous l’impulsion de la bienheureuse Pauline Jaricot. Alors que le début de ce siècle voit déferler un véritable engouement pour la cause missionnaire, elle fonde en 1822, à Lyon, l’Oeuvre de la propagation de la foi pour soutenir par la prière et les dons les missionnaires du monde entier. En 1843, Mgr de Forbin-Janson, évêque de Nancy, fonde l’Enfance Missionnaire qui permet d’inclure les enfants à la mission d’évangélisation par la prière et le partage. C’est sur ce modèle que sœur Agnès, religieuse apostolique de Marie-Immaculée en charge des personnes handicapées et âgées au sein des OPM, a décidé de proposer un autre réseau de prière, en 2000. 

« Mobiliser les plus vulnérables au sein des OPM permet une nouvelle actualisation de l’œuvre de Pauline Jaricot », témoigne auprès d’Aleteia sœur Agnès. « Chaque chrétien doit prendre conscience qu’il est nécessairement missionnaire à l’instant même où il est baptisé », rappelle Corentin. « Il suffit simplement de trouver son mode d’action. Ne restons pas inertes. La prière, en elle-même, est une mission. »

En partenariat avec

Découvrez aussi les pensées de grands saints sur l’évangélisation :

Tags:
ÉvangélisationMissionMissionnaireOPMPrière
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement