Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 25 février |
Aleteia logo
Belles Histoires
separateurCreated with Sketch.

Martine en canoë, le défi de cinq jeunes soucieux des autres

martine-en-canoe-depart.jpg

Martine en Canoe

Gabrielle, Tanguy, Sophie, Guilhem et Hugo au départ d'Orléans, accompagnés de Blanche, petite fille porteuse de trisomie 21, et sa maman.

Cécile Séveirac - publié le 23/05/23

Ils sont cinq étudiants en école de commerce, et ont décidé de descendre la Loire en canoë-kayak du 22 mai au 2 juin pour soutenir une cause qui leur est chère : l'accompagnement des familles touchées par la trisomie 21.

Ils ont entre 22 et 23 ans et ont relevé le défi de descendre la Loire sur 250 kilomètres à coups de pagaies. Gabrielle, Tanguy, Sophie, Guilhem et Hugo sont cinq amis étudiants à l’EM Lyon qui nourrissent une passion commune pour le sport. Métro, boulot, rando, vélo… Dans leur quotidien d’étudiants, la routine ne semble pas être une option.

Cette fois-ci, ils ont décidé de se lancer le pari ambitieux de partir une dizaine de jours en canoë depuis Orléans jusqu’à Angers. « Nous voulions réaliser une aventure plus longue », expliquent-ils à Aleteia. « Nous avons choisi le canoë parce que c’est un sport qui permet d’être proche de la nature, et la Loire parce que c’est un fleuve qui regorge d’histoire, qui est particulièrement sauvage et qui ne subit pas trop de passage. » Partis le 22 mai, ils sont attendus le 2 juin près d’Angers.

martine-en-canoe-2.jpg
Les cinq étudiants sont partis d’Orléans lundi 22 mai.

Soutenir une cause qui a du sens

Derrière ce challenge, les étudiants portent haut les couleurs d’une cause qui leur tient à cœur : celle de l’accompagnement des familles dont l’enfant a été diagnostiqué porteur de trisomie 21, avec l’association M21. « Nous nous sommes dit qu’il fallait se tourner vers autre chose que notre petit monde et mettre notre goût de l’aventure au service d’une cause qui dépasse », résument les étudiants. « La trisomie 21 est un handicap qui nous parlait déjà, nous y étions sensibles. Nous avons donc entrepris de lier cette épopée sportive avec la dimension associative via une levée de fonds. »

C’est ici que « Martine en canoë » prend vie. La référence à Martine ne sera pas sans rappeler aux lecteurs l’histoire d’une jolie petite fille accompagnée de son fidèle ami Patapouf. « Martine, c’est ce mélange curieux entre le quotidien et l’aventure un peu folle. C’est l’extraordinaire ancré dans le réel. C’est ce qu’on cherche à véhiculer : la recherche du simple, du beau. »

Tags:
SportTrisomie 21
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement