Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 18 mai |
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Les laïcs, partenaires privilégiés de la mission, rappelle le Pape

Pope-Francis-Audience-May-24-2023

Antoine Mekary | ALETEIA

I.Media - publié le 24/05/23

Ce sont "les laïcs" qui ont assuré la première évangélisation de la Corée, a souligné le pape François lors de l’audience générale du 24 mai. "Sommes-nous capables d’une telle chose ?", s’est alors demandé le Pape, exhortant chacun à faire sa "petite part" dans la mission.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Poursuivant sa série d’enseignements sur le thème de l’évangélisation, le Pape a médité cette fois sur la figure du martyr et premier prêtre coréen saint André Kim Tae-gon (1821-1846), qui vécut dans un contexte de « très grave persécution de la foi chrétienne ». Le successeur de Pierre, qui s’est rendu en Corée en 2014, est sorti de ses notes pour rappeler que la première évangélisation du pays « a été faite par des laïcs », car « il n’y avait pas de prêtres ». Et de lancer à la foule : « Sommes-nous capables d’une chose de ce genre ? ».

Le pape François a invité les baptisés à se demander : « Moi, comment puis-je évangéliser ? ». Il s’agit de faire « sa petite part, évangéliser la famille, les amis, parler de Jésus, évangéliser avec le cœur plein de joie, plein de force », a-t-il encouragé. 

Même les saints peuvent tomber

Dans sa catéchèse, le pape François a raconté notamment l’épisode où André Kim « marcha dans la neige, sans manger, pendant si longtemps qu’il tomba par terre, épuisé, risquant de perdre connaissance et de geler sur place ». Mais le jeune prêtre entendit soudain une voix : « Lève-toi, marche ! ». Et il put se relever. 

Pour le Pape, cette expérience fait comprendre « un aspect très important du zèle apostolique », à savoir le « courage de se relever quand on tombe ». Même les saints tombent, a fait observer l’évêque de Rome, mentionnant saint Pierre qui « a fait de gros péchés » mais « s’est relevé ». 

Quelle que soit la difficulté de la situation, qui semble parfois ne pas laisser de place au message de l’Évangile, nous ne devons pas lâcher prise.

« Quelle que soit la difficulté de la situation, qui semble parfois ne pas laisser de place au message de l’Évangile, nous ne devons pas lâcher prise et nous ne devons pas renoncer à poursuivre ce qui est essentiel dans notre vie chrétienne, à savoir l’évangélisation », a insisté le pontife. 

Le Pape a aussi raconté qu’André Kim devait se référer à « un signe de reconnaissance » pour identifier l’identité chrétienne de son interlocuteur sans se faire démasquer. « D’abord, il y avait un signe de reconnaissance préalablement convenu ; ensuite, il posait subrepticement la question : ‘Es-tu un disciple de Jésus ?’ ». Une expression qui « résumait toute l’identité du chrétien », a fait observer le pape François. 

Revivez en images l’audience générale du 24 mai 2023 :

Tags:
Audience généraleÉvangélisationPape François
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement