Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 23 juillet |
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Donner du sens à son travail, tout le monde en rêve, Ecclésia RH le fait

JOB-INTERVIEW-ENTRETIEN-EMBAUCHE-shutterstock_278585033-1.jpg

Shutterstock I Production Perig

Agnès Pinard Legry - publié le 11/06/23

Envie de déployer vos compétences dans un poste qui a du sens pour vous ? Fondée en 2004, la plateforme de recrutement Ecclésia RH se démarque avec une politique RH inspirée par une vision chrétienne de la personne et du travail. Témoignages.

Salaire, autonomie, flexibilité… Les critères qui conditionnent la recherche d’emploi varient d’une personne à l’autre. Mais l’un d’eux semble s’être tout particulièrement imposé ces dernières années : la recherche de sens au travail. Dans ses missions, bien sûr, mais aussi dans le secteur d’activité. Une tendance à laquelle répond Ecclésia RH. Fondée en 2004, la plateforme de recrutement se démarque par sa politique RH inspirée par une vision chrétienne de la personne et du travail. La plateforme s’est récemment offert une cure de jouvence avec un site tout neuf qui reprend les codes d’une autre plateforme de recrutement bien connue, Welcome to the jungle.

Depuis sa création plus de 10.000 offres d’emploi ont été publiées. Logistique, communication, comptabilité… Les compétences recherchées sont les mêmes que sur des plateformes de recrutement classiques telles que Linkedin. Mais les domaines retenus sont résolument tournés vers l’Église et le bien commun. Certains candidats pourraient spontanément hésiter à chercher un emploi sur une plateforme “confessionnelle”. Peur de se retrouver avec des salaires extrêmement bas, dans des structures obsolètes, avec des demandes de compétences trop larges etc. Pourtant, ces clichés sont aujourd’hui bien loin de la réalité : l’Église et les organisations catholiques sont des “employeurs” comme les autres qui ont besoin de compétences parfois ciblées pour mener à bien leurs missions pastorales, caritatives, sociales, administratives… Servir l’Église ce n’est pas seulement être bénévole dans sa paroisse ou missionnaire un week-end par mois, cela peut se traduire aussi dans sa carrière professionnelle. Certes il est possible de trouver un emploi qui a du sens dans de nombreux domaines , il est à portée de main pour ceux qui le souhaitent. Mais les emplois “confessionnels” constituent assurément un terreau favorable.

La démarche d’Ecclesia RH, que ce soit dans la formulation de l’offre ou dans le processus de recrutement, est très professionnelle et en même temps profondément chrétienne et bienveillante.

Spécialisé dans le fundraising et sensible aux questions de gouvernance ? Pourquoi ne pas donner un supplément d’âme à votre emploi en postulant à une offre de la fondation Notre-Dame qui recrute un “chargé de mission pour le développement fondations abritées collectrices” ? Vous disposez d’une expérience dans la communication digitale, la gestion de projet et témoignez d’une bonne connaissance des réseaux sociaux ? Le diocèse de Lyon recherche actuellement un responsable communication !

Économe au diocèse de Rennes depuis février 2021, Régis Rougevin-Bâville a passé vingt ans dans l’industrie. Alors qu’il était directeur d’usine du groupe Rocher, il ressent le besoin de changer d’horizon. “J’avais l’impression d’avoir fait le tour de l’industrie et j’ai eu envie de m’orienter vers d’autres activités tout en continuant à gérer une entité économie”, explique-t-il à Aleteia. Réfléchissant à rejoindre un établissement médico-social, il ne s’attendait pas à ce que sa carrière prenne une telle tournure. “Quand la providence prend d’aussi gros sabots on finit par la suivre !”, s’amuse-t-il. Au moment où il quitte le groupe Rocher, il voit l’annonce publiée par Ecclésia RH pour devenir économe d’un diocèse. “Cela correspondait parfaitement à ce que je pouvais chercher !”, assure-t-il.

Ecclésia RH m’a donné ce coup de pouce nécessaire pour mettre mes compétences au service du monde ecclésial !

“La démarche d’Ecclesia RH, que ce soit dans la formulation de l’offre ou dans le processus de recrutement, est très professionnelle et en même temps profondément chrétienne et bienveillante”, résume l’économe. Un point de vue que partage Simon Vidal, 38 ans, ancien journaliste et désormais adjoint chargé des enseignements en ligne au collège des Bernardins depuis juillet 2021. “Je me souviens tout particulièrement de mon entretien avec Ecclesia”, se rappelle-t-il. “Les questions qui m’ont été posées étaient habituelles pour ce type d’entretien RH mais je me suis senti mieux considéré que d’habitude”, assure-t-il. C’est par hasard lors d’un repas de famille que l’un de ses cousins, au courant de sa recherche d’emploi, lui parle d’Ecclesia RH. Il postule à l’offre en mai 2021 et décroche finalement son poste deux mois plus tard. “J’ai vraiment été agréablement surpris par la qualité des relations humaines, tant au Collège des Bernardins qu’au sein d’Ecclesia RH”, souligne Simon Vidal. “Ecclesia RH a été une incroyable courroie de transmission entre mon futur employeur et moi-même.”

Également issue du monde de la presse, Aude Guesnon occupe elle aussi un poste assez éloigné de son métier d’origine. Cette mère de deux enfants de 10 et 15 ans est depuis avril 2022 intendante d’une communauté religieuse. Cette “reconversation”, permise par Ecclésia RH, elle ne s’y attendait pas. “Après plus de vingt ans dans la presse dont huit en tant que rédactrice en chef j’avais l’impression d’avoir fait le tour du sujet”, commence-t-elle. “J’avais envie de remettre de l’humain au centre de ma vie. Je cherchais à retrouver du sens et de l’humain.” Elle découvre l’annonce d’Ecclésia RH relayée par les réseaux sociaux et, au bout de la troisième fois, elle décide de postuler. “J’avais des attaches familiales avec cette communauté”, se souvient-elle. “J’ai donc décidé de postuler.” Si son profil ne correspond pas au descriptif, elle décide donc de tenter sa chance. “Après plusieurs échanges avec Ecclésia RH et le responsable de la communauté, j’ai finalement été prise. Finalement cela reste de la gestion de projet : au lieu de gérer des projets journalistiques, ce sont des projets d’hôtellerie, de restauration, de vie communautaire…”, souligne-t-elle. Et de conclure : “Ecclésia RH m’a donné ce coup de pouce nécessaire pour mettre mes compétences au service du monde ecclésial !”

En savoir plus

Pour recevoir les offres d’Ecclésia RH Candidature spontanée – Ecclésia RH (ecclesia-rh.com)
Pour retrouver toutes les annonces et tous les conseils Offres d’emploi – Ecclésia RH (ecclesia-rh.com)

En partenariat avec Ecclesia RH

ERH

Tags:
emploiEntrepriseTravail
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement