Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 22 avril |
Aleteia logo
Art & Voyages
separateurCreated with Sketch.

[VIDÉO] La décollation de Jean-Baptiste, ce tableau que Caravage n’a pas signé

Mélina de Courcy - publié le 14/06/23

Mélina de Courcy, professeur d’histoire de l’art au collège des Bernardins, décrypte la dimension artistique et spirituelle du célèbre tableau de Caravage, "La décollation de Jean-Baptiste", réalisé en 1608 dans un contexte difficile pour le peintre.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

C’est le seul tableau qu’il n’ait jamais signé !

Caravage accusé de meurtre fuit Rome en 1606 pour l’Italie du Sud. Pour se racheter, il peint ce grand tableau « La décollation de St Jean Baptiste » en 1608. Mais pourquoi Caravage peint-il Jean-Baptiste au moment même où il est décapité?

Regardez bien !

-Jean-Baptiste est achevé par le bourreau avec le couteau qui donne le coup de grâce.

Drapé du rouge du martyre, il porte aussi la peau de l’agneau en référence au Christ, l’agneau immolé, dont il est le précurseur.

Salomé qui dansa devant Hérode tient le plat pour la tête.

Seule la vieille femme est émue de compassion, le visage dans les mains, tandis que le geôlier ordonne l’acte, les clés à la ceinture, signes de son pouvoir.

A travers Jean Baptiste, ne serait-ce pas son propre drame que Caravage met en scène?

Attardons-nous sur quatre points :

– Premièrement, sa tête est mise à prix, il craint qu’on l’assassine, comme Jean Baptiste.

– Deuxièment, étant innocent, il coïncide à Jean Baptiste, qui lui-même coïncide au Christ.

-Troisièmement, il signe son nom dans le sang du martyre : Fra Michel Angel.., mais ce nom est incomplet, comme s’il était mort à l’instant même décrit par ce tableau.

– Quatrièmement, une corde sinueuse gît au sol et s’évade le long du mur, comme un appel à la liberté, qu’il réclame par ce tableau.

Devant les deux prisonniers silencieux, Caravage demande grâce, en s’identifiant à Jean-Baptiste.

Il obtiendra ensuite le pardon papale.

Ainsi, le seul tableau qu’il a signé, c’est le tableau qui l’a sauvé.

Tags:
ArtsSaint Jean-Baptiste
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement