Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 29 février |
Aleteia logo
Tribunes
separateurCreated with Sketch.

Les jeunes ne font plus l’amour?

Portrait of two beautiful people in love smiling with closed eyes

Look Studio | Shutterstock

Jeanne Larghero - publié le 16/06/23

La débauche de sexe qui inonde la rue et les réseaux sociaux ne peut pas s’aligner. Pour goûter les joies de la chair, conseille la philosophe Jeanne Larghero, il est plus sérieux d’apprendre ce qu’aimer veut dire.

C’est le constat très sérieux posé par le magazine le Point (8 juin 2023) : 48% des 18-25 ans sont abstinents. Faut-il s’en inquiéter docteur ? À partir de quel pourcentage d’activité sexuelle obtient-on une jeunesse sexuellement « normale » ? 52% ? 75% ? 100% ? Ce qui laisse songeur, au-delà des chiffres bien difficiles à interpréter, ce sont les raisons évoquées : l’hypersexualisation de la société, la vague du porno, le narcissisme exacerbé des réseaux sociaux, « les études sont formelles, plus on passe de temps devant les séries, devant du porno ou sur les réseaux sociaux, moins on a envie de faire l’amour ».

Les joies de la chair

On y perd notre latin : plus il y a de sexe, moins il y a de sexe ? L’accro à Pornhub et aux « nudes » a plus de chance de finir vieille fille nourrissant des pigeons sur son balcon, que celle qui lit des vies de saints, fréquente un groupe de prière et va aux JMJ ? On ne sait plus à quel saint se vouer… De là à penser qu’une bonne vie chrétienne, faite de camps scouts, de soirées d’aumôneries, de pèlerinages serrés ensemble sous la pluie, mais aussi de temps consacré à prier, à méditer sur l’amour de Dieu pour son peuple, à vivre la fidélité dans les sacrements, ou à servir la soupe dans le métro vous donne par-dessus le marché une vision positive des joies de la chair, il n’y a qu’un pas. Que nous franchirons allègrement et peut-être inconsidérément, faute de sources chiffrées aussi précises que celles de nos confrères du Point

La sexo-anxiété

Hasard de calendrier ? Car ce qui est sûr, c’est que si nous voulons dégoûter définitivement notre jeunesse assoiffée d’amour, des dites joies de la chair, nous pouvons faire confiance à notre ministère de la Santé. En témoigne sa récente campagne d’affichage : « La pénétration me fait mal », « J’ai oublié de prendre ma pilule », « J’ai des pannes d’érection », « Je vais où pour un traitement d’urgence contre le VIH ? » et tout à l’avenant. Après l’éco-anxiété, la sexo-anxiété : quand on aura par avance dégoûté nos jeunes des joies de l’union physique, on est sûr qu’ils n’auront plus de problème de pilule ou d’érection. Et ce n’est pas les cours de bricolage dispensés par le site de référence QuestionSexualite.fr qui vont remonter le moral des troupes : pour éviter les infections lors des cunnilingus on leur conseille de fabriquer des digues dentaires découpées dans des préservatifs !

Ce qu’aimer veut dire

Moralité, si tu as entre 18 et 35 ans, médite plutôt​ saint Augustin : « Aime et fais ce que tu veux. » Apprend tout d’abord et tout simplement ce qu’aimer veut dire : oublie les statistiques, les pourcentages, les sondages, les affichages, les pornobidules et autres gadgets. Emplis ton cœur du désir de faire le bien de celui qui croise ton chemin, et prends soin de lui comme de toi. Aimer et vouloir ne feront plus qu’un. Prendre un peu moins, donner un peu plus, c’est le secret des grands amoureux. Dans la vie comme dans un lit.

Tags:
JeunesSexualité
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement