Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 20 juin |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Séisme dans l’ouest de la France : plusieurs églises endommagées

FRANCE QUAKE

THIBAUD MORITZ / AFP

L'église de la Laigne, en Charente-Maritime, fermée au public.

Cécile Séveirac - publié le 19/06/23

Plusieurs églises situées dans les diocèses de Poitiers et de La Rochelle ont été endommagées après le séisme ressenti vendredi 16 juin. Des cimetières ont également été déteriorés.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

La terre a tremblé vendredi 16 juin dans l’ouest de la France, avec des secousses ressenties jusqu’à Bordeaux. Bien que n’ayant fait aucune victime, la force du séisme, d’une magnitude de 5,3 à 5,8 sur l’échelle de Richter, a provoqué des dégâts matériels importants : les habitations ainsi que les églises ont été fragilisées. Depuis, c’est la course contre la montre pour parvenir à reloger les habitants pour le moment sans domicile, et évaluer les dommages subis, notamment sur le patrimoine religieux.

Plusieurs églises ont été touchées et sont à l’heure actuelle fermées au public afin d’éviter tout accident. Dans le département des Deux-Sèvres, épicentre du séisme, une dizaine d’églises sont actuellement sous observation, déclare à Aleteia le père Julien Dupont, curé de la paroisse Sainte-Sabine-en-Niortais. Sept églises sont fermées en raison du danger que représentent les dégâts et quatre sont sous surveillance, fermées préventivement.

« C’est l’église de Saint-Hilaire-la-Palud qui est actuellement la plus endommagée, rapporte le père Dupont, un pignon est désaxé, trois grandes fissures sont visibles, réparties dans les murs et le toit, et la voûte du chœur s’est en partie effondrée. » Un périmètre de sécurité a été mis en place autour de l’édifice, et les habitations situées autour ont été évacuées afin de prévenir tout danger lié à un risque d’effondrement. Quelques kilomètres plus loin, l’église Saint-Cyr d’Arçais a elle aussi été touchée. Des cimetières sont également détériorés : certaines tombes seraient fissurées, selon le père Dupont. « Pour le moment, il est très difficile d’établir une liste exacte des dommages qui n’ont pas encore été recensés, ni d’évaluer leur coût. C’est encore flou, il faut attendre les expertises. »

Du côté de La Rochelle, au moins deux églises sont affectées : celle de La Laigne, fermée en raisons de grandes fissures dans le clocher, et celle de la Grève-sur-le-Mignon, dont le détail des dégradations n’est pas encore connu.

La question de la restauration

Déjà, la question des fonds nécessaires à la restauration de ces églises, toutes propriétés des communes, se pose. « Il faudra sûrement prévoir des milliers d’euros pour la réparation des églises. Certaines communes ne les auront pas. Les maires vont rencontrer l’architecte des bâtiments de France dans les jours à venir pour voir comment engager les travaux, et notamment pour solliciter la Fondation du Patrimoine », déclare le père Dupont.

Les messes et autres rassemblements prévus dans les édifices actuellement fermés ont été annulés ou déplacés. Samedi, un mariage prévu dans l’église d’Arçais aura finalement lieu à Le Vanneau. « Nous essayons de nous adapter et de régler tout cela au cas par cas », confie le père Dupont.

Tags:
FrancePatrimoineséisme
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement