Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 12 juin |
Aleteia logo
Art & Voyages
separateurCreated with Sketch.

Le projet fou d’un chapelet géant au Brésil

BRAZIL

Cortesia | Rosário da Proteção

Ricardo Sanches - publié le 01/07/23

Le Brésil est réputé pour ses statues géantes, qui démontrent la grande dévotion aux figures de sainteté dans ce pays d'Amérique Latine à majorité catholique. Des entrepreneurs ont récemment décidé d'investir des millions d'euros pour faire construire un nouveau site spirituel d'ici 2024 : un chapelet géant constitué de 59 chapelles, pour inciter à prier le rosaire.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Ah le Brésil et son amour pour le gigantesque ! Lorsqu’il s’agit de représentations de la foi, le plus grand pays d’Amérique Latine ne fait pas dans la demi-mesure. Récemment, c’est un groupe d’hommes d’affaires qui a décidé d’investir la maudique somme de 30 millions de dollars dans la construction d’un… rosaire géant, dans la ville de Muçum, à 160 kilomètres de Porto Alegre (sud du Brésil). Les travaux pour mettre en place cette incroyable infrastructure devraient débuter en septembre, pour permettre une ouverture du monument d’ici 2024.

Dénommé « Rosário da Defesa » ou « Rosaire de la Protection », il mesurera environ 800 mètres de long et sera construit sur une superficie de 10,2 hectares. Mais surtout, il comportera 59 chapelles, qui représenteront les grains du rosaire par leur forme circulaire. Chacune sera dédiée aux dévotions mariales de différents pays, telles que Notre-Dame d’Aparecida pour le Brésil ou Notre-Dame de Guadalupe pour le Mexique. Les chapelles représentant les grains du Notre Père, du Gloire au Père et du Je vous salue Marie seront légèrement plus grandes, comme on peut le voir sur les chapelets. Ils mesureront 12 mètres de diamètre et seront équipés d’écrans permettant la projection d’images afin d’expliquer les mystères récités lors de la prière du Rosaire.

La croix marquera le début du parcours et abritera la billetterie. Le projet comprend également des magasins, une aire de restauration, un parking avec un éclairage spécial et une statue de Notre-Dame du Rosaire, entourée de jets d’eau. Les travaux seront financés exclusivement avec des ressources du secteur privé.

25.000 visiteurs chaque mois

Ce nouveau site spirituel devrait accueillir de nombreux visiteurs. Ce sont en effet 25.000 personnes qui y sont attendues tous les mois. Les initiateurs de ce projet d’envergure espèrent qu’au-delà de l’aspect touristique, c’est bien la dévotion à Notre-Dame du Rosaire qui en ressortira renforcée. Leur objectif est de la faire mieux connaître au grand public et de le « former » à prier le chapelet. « Nous voulons attirer les jeunes avec la technologie et l’interactivité et, ainsi, sauver la foi par l’évangélisation et la connaissance. Aujourd’hui, beaucoup de catholiques ne savent pas ce que sont les mystères du rosaire. Nous voulons sauver ce savoir et encourager à faire cette prière, qui est la prière catholique la plus puissante », explique l’homme d’affaires Robison Gonzatti, l’un des investisseurs de l’entreprise, à Aleteia Portugal.

Le Rosaire de la Protection sera construit à 16 kilomètres du Christ d’Encantado, qui dépasse le Christ Rédempteur à Rio de Janeiro. « Le Christ d’Encantado est le point d’ancrage du tourisme régional, qui sera augmenté avec le Rosaire de la Protection. Nous voulons amener le public à se promener, à connaître et à faire connaître le Rosaire – c’est fondamental pour nous : transmettre cette connaissance », insiste Gonzatti.

Une partie des revenus tirés de la visite du Rosaire géant sera reversée à des œuvres caritatives. « L’Église nous a encouragés et nous croyons que c’est un projet qui aidera beaucoup de gens, non seulement économiquement, mais surtout d’un point de vue spirituel. En tant qu’entrepreneur, c’est un moyen que j’ai trouvé pour aider les autres. Et c’est gratifiant, car la foi sans la charité est boiteuse », conclut l’entrepreneur.

EN IMAGES : découvrez le « Rosaire géant » en projet au Brésil

Tags:
Brésil
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement