Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 15 avril |
Aleteia logo
Perles du Web
separateurCreated with Sketch.

Ils construisent (et déconstruisent) une abbatiale… En carton

abbatiale-en-carton-Alups-2.jpg

Domaine de la découverte de la Vallée d'Aulps

L'abbatiale d'Aulps reconstruite en taille réelle de manière éphémère, en carton.

La rédaction d'Aleteia - publié le 02/07/23

Le domaine de la vallée d'Aulps, niché au cœur du massif du Chablais (Alpes), a fait le pari de reconstituer le chœur et le clocher de l’abbatiale d'Aulps... en carton. Un moyen original de commémorer le bi-centenaire de sa destruction, intervenue en 1823.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Drôle d’abbatiale que celle perchée à 800 mètres d’altitude, au cœur du massif du Chablais. Du 26 juin au 2 juillet, le domaine de Découverte de la Vallée d’Aulps a décidé de reconstruire le chœur et le clocher de l’abbatiale Sainte-Marie d’Aulps, non pas à partir de pierres, mais de carton.

Cette initiative prend place dans le cadre de la commémoration du bi-centenaire de la destruction de l’abbatiale. L’abbaye fut fondée à la fin du XIe siècle, et des moines cisterciens l’habitèrent jusqu’à la Révolution. Une fois désertée par la communauté lors de la Terreur, l’abbaye demeura malgré tout en bon état. Mais en 1823, une petite église située dans le village fut ravagée par un terrible incendie. Décision fut prise de la reconstruire à partir des pierres… De l’abbatiale, guère plus utilisée. De celle-ci, détruite et pillée, il ne reste aujourd’hui qu’un triste et somptueux vestige, dressé fièrement au creux des montagnes vertes qui l’entourent.

abbatiale-en-carton-Aulps.jpg

C’est donc ce triste anniversaire qu’honore le domaine, en compagnie de l’artiste Olivier Grossetête spécialisé dans les constructions en carton. Pendant une semaine, chacun a pu participer à cette initiative éphémère et collective pour « reconstruire » la partie croisée du transept et clocher de l’église abbatiale en taille réelle, avant de tout déconstruire, dimanche 2 juillet. Les participants ont pu entendre l’histoire de la destruction, racontée et scénarisée par l’équipe du domaine de découverte, avant la chute de la structure.

Tags:
insolitePatrimoine
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement