Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 12 juin |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Une église ravagée par les flammes en Indre-et-Loire

L'église Saint-Georges, à Descartes, en Indre-et-Loire.

© Capture d'écran / TF1

L'église Saint-Georges, à Descartes, en Indre-et-Loire, a été ravagée par les flammes le 9 juillet 2023.

La rédaction d'Aleteia - publié le 10/07/23

L'église Saint-Georges de Descartes (Indre-et-Loire) a pris feu dimanche 9 juillet 2023. L'incendie a ravagé la toiture et le sommet du clocher s'est effondré. La foudre pourrait être à l'origine de l'incendie.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

C’est une deuxième église qui a été ravagée par les flammes ce week-end. Dans le petit village de Descartes (Indre-et-Loire), l’église Saint-Georges est partie en fumée le dimanche 9 juillet. Au vu de l’épisode orageux qui a traversé la Touraine et notamment Descartes le matin même, la foudre serait sûrement responsable du feu. Le toit de cette église, classée aux monuments historiques, a été détruit par les flammes et le sommet du clocher s’est effondré.

Une cinquantaine de pompiers se sont activés sur les lieux pour éteindre le feu. Au moins quatre maisons, situées à côté, et une quinzaine de riverains ont dû être évacués. Heureusement, personne n’a été blessé et les œuvres d’art religieuses, dont les 14 tableaux représentant le Chemin de croix du Christ, ont pu être sauvées. Elles ont été mises à l’abri pour éviter d’être détériorées. Si les habitants de Descartes sont encore sous le choc, ils sont rassurés de savoir que le conseil départemental s’est engagé à financer en partie la reconstruction de leur église. C’est d’ailleurs dans cet édifice, daté du XIIe siècle, que le philosophe René Descartes y a été baptisé. 

Tags:
Église
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement