Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 27 mai |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Disparition d’Émile : les fidèles persévèrent dans la prière

emile.jpg

TWITTER

Emile, 2 ans, disparu depuis le 8 juillet.

La rédaction d'Aleteia - publié le 12/07/23

Cinq jours après la disparition d'Émile, deux ans et demi, au Vernet (Alpes-de-Haute-Provence), le samedi 8 juillet, l'élan de prière pour le petit garçon ne faiblit pas. Partout, les catholiques s'unissent pour lui et ses proches.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Cinq jours après la disparition d’Émile, garçonnet de deux ans et demi, le 8 juillet au Vernet dans les Alpes de Haute Provence, la communauté catholique continue de se mobiliser par la prière. Loin de faiblir, celle-ci gagne diverses paroisses de France, comme unies par la même angoisse et la volonté de soutenir la famille du petit garçon.

Le groupe « Prions pour Émile » créé le 10 juillet, compte désormais près de 10.000 membres, contre 800 à sa création. Chaque jour, ces milliers d’internautes s’unissent à distance par la prière pour prier le chapelet toute la journée et toute la nuit, se relayant heure par heure. Mais de nombreuses paroisses poursuivent également l’effort de prière. Mercredi 12 juillet, la paroisse Notre-Dame des Armées de Versailles a renouvelé son chapelet à 16h30 dans l’église. La paroisse de Ploërmel, fréquentée par la famille, a également invité ses fidèles à prier le chapelet « sans relâche ». Plusieurs monastères ont assuré de leurs prières, comme les carmélites du Sanctuaire de l’Enfant-Jésus de Beaune et un chapelet vivant a même été conçu par Hozana sur l’application « Rosario », au cours duquel des groupes de cinq personnes récitent ensemble une dizaine de chapelet pour Émile et sa famille.

« Nous devons rester disponibles à la volonté de Dieu »

Au sanctuaire Notre-Dame du Laus, une photo d’Émile a été déposée sur l’autel de la Chapelle du Bon-Rencontre, avec un brûloir, à l’endroit même où ont eu lieu les apparitions mariales à la vénérable Benoîte Rencurel dont la mère du petit garçon a demandé l’intercession. Un temps d’adoration a eu lieu toute l’après-midi du 11 juillet, et la prière est renouvelée quotidiennement.

emile-ND-du-Laus.jpg

« Les pèlerins se relaient pour prier sur l’autel tous les jours depuis lundi soir et nous continuons à demander l’intercession à Benoîte à travers la prière qui lui est dédiée à la fin des Laudes, de la messe et des Vêpres », confirme à Aleteia le père Michel Desplanches, recteur du sanctuaire, avant d’ajouter : « Il s’agit de persévérer dans la prière. Notre soutien à la famille est celui-là. Nous devons rester disponibles à la volonté de Dieu. »

priere-emile.jpg

Tags:
EnfantsenlevementPrière
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement