Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 24 mai |
Aleteia logo
Tribunes
separateurCreated with Sketch.

Et si on fichait la paix aux jeunes ?

VATICAN-POPE-audience

Antoine Mekary | ALETEIA

Benoist de Sinety - publié le 30/07/23

S’adressant aux jeunes pèlerins qu’il va rencontrer à Lisbonne, le pape François les invite à ne rien chercher d’autre qu’une rencontre personnelle avec le Christ. Comme leurs aînés, eux aussi peuvent faire l’expérience de l’amour de Dieu et transformer le temps qui leur est donné en œuvre de la grâce.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Régulièrement, la tentation reprend certains de parler à la place, en leur nom, pour les jeunes. Que ce soit sur le plan politique, « sociétal » et malheureusement aussi religieux. Certains formulent le vœu que les JMJ se transforment en universités d’été avec un pape bateleur d’estrade et des experts qui défilent pour former les esprits aux changements à venir. D’autres rêvent de les rassembler en une génération identitaire, jeune garde d’une civilisation en déroute. Des pasteurs parlent en se croyant porte-paroles d’une génération qui n’est plus la leur, s’improvisant experts en humanité à eux seuls, d’autres « savent », habités par une inspiration divine, de quoi « ils » ont besoin… Bref, quelle pétaudière !

Une rencontre personnelle avec le Christ

En digne fils d’Ignace, François semble n’écouter ni les peurs des uns, ni les fantasmes des autres. Il leur parle cœur à cœur et les invite, ces jeunes, à ne rien rechercher d’autre qu’une rencontre personnelle avec le Christ : « Lève-toi ! » les exhorte-t-il avant de quitter Rome pour les rejoindre dans la feria portugaise. Il faut « sortir à la lumière, nous laisser conduire par le Seigneur pour franchir le seuil de toutes nos portes fermées ». Dans la dureté des temps, il rappelle la hâte de Marie à se mettre en route vers sa cousine et l’annonce de la Promesse. Cette hâte est une énergie : communion de la force de Dieu et de la vigueur, de l’enthousiasme, de la jeunesse.

En les interrogeant sur les lieux qui mobilisent leurs désirs, le pape ne fait rien d’autre que de remettre chacun devant cette question que Jésus ne cesse de poser à ses interlocuteurs : « Que veux-tu que je fasse pour toi ? » Et devant cette parole par laquelle il ouvre à chaque vie un à-venir : « Va ! » 

Chaque génération est donnée à son époque pour y agir selon ce que l’Esprit dira à leurs esprits.

Les visages de sainteté sont nombreux, présentant des hommes et des femmes qui, fidèles à l’Évangile, et forts de cette rencontre avec le Messie, ont cherché à répondre par des actes aux besoins de leurs frères : éducateurs, amis des pauvres, protecteurs des esclaves et des étrangers, soucieux des malades et des infirmes, défenseurs des femmes abandonnées et des persécutés… Ces exemples ne nous sont pas donnés pour épuiser notre imaginaire en cherchant à reproduire des parcours qui appartiennent au passé, mais comme encouragement à croire que comme ils l’ont fait hier, d’autres peuvent aujourd’hui transformer le temps que nous vivons en œuvre de la grâce.

Les jeunes ne sont pas là pour être endoctrinés, pour enfourcher les marottes de leurs parents et apporter du sang neuf à des conflits qui ont déjà fait trop de victimes. Chaque génération est donnée à son époque pour y agir selon ce que l’Esprit dira à leurs esprits, en commençant par se libérer des clichés qu’on la somme parfois d’assumer. 

Allez de l’avant

« La bonne hâte nous pousse toujours vers le haut et vers l’autre » écrit François. Renvoyant ainsi les jeunes pèlerins et leur génération à une relation vraie aux aînés. S’y référer non pour entrer dans leurs querelles mais pour les écouter partager la manière dont eux, à un moment de leurs existences, ont fait cette expérience de l’amour de Dieu. « Demandez à vos parents et grands-parents, ainsi qu’aux membres les plus âgés de votre communauté, ce que signifie pour eux l’hospitalité envers Dieu et envers les autres. Cela vous fera du bien d’écouter l’expérience de ceux qui vous ont précédés. »

Plutôt que de bavarder, partageons ; plutôt que de récriminer, témoignons ; plutôt que de critiquer, cherchons chacun au fond de la mémoire de nos cœurs ce que nous pourrions partager avec ces jeunes qui nous font l’amitié de leur présence afin qu’ils sachent ce que le Seigneur fit pour nous et qu’ils s’enthousiasment de ce qu’Il est prêt à faire pour eux ! Son amour infini pour chacun d’entre nous vous est assuré à chacun conclut le pape. « En ce bel âge de votre vie, allez de l’avant, ne remettez pas à plus tard ce que l’Esprit peut accomplir en vous ! » Oui, que personne ne remette à plus tard le témoignage que l’Esprit vient susciter en lui !

Tags:
JeunesJMJ
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement