Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 15 avril |
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Une super technique pour supporter les défauts de son conjoint

COUPLE ZEN

Krakenimages.com I Shutterstock

Mathilde de Robien - publié le 02/08/23 - mis à jour le 03/08/23

Au fil des années, il arrive que les défauts de son conjoint soient de plus en plus pesants et source de tensions dans le couple. Et si ses défauts allaient de pair avec les qualités qui le caractérisent ? Alors, au lieu de se concentrer sur ses défauts, réjouissons-nous plutôt de ses qualités.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Comme le constate avec humour le père Paul Habsburg, le monde se divise en deux catégories de personnes : « celles qui voient les miettes et celles qui ne les voient pas ». (Ceux qui ne voient pas à quelles miettes nous faisons allusion se rangent définitivement dans la deuxième catégorie). Le genre de détail qui peut, au fil des années de mariage, s’avérer aussi pesant que le fait de n’être jamais prêt(e) au moment de partir ou d’ignorer le panier de linge sale.

Le chrétien est bien sûr invité à pardonner. Saint Paul dit : « Puisque vous avez été choisis par Dieu (…) revêtez-vous (…) de patience. Supportez-vous les uns les autres, et pardonnez-vous mutuellement si vous avez des reproches à vous faire » (Col 3, 12). L’humilité, la patience et le pardon sont essentiels à toute relation entre deux personnes qui s’aiment. Le père Paul Habsburg appelle « petits pardons » ces pardons donnés au quotidien « pour tous les petits tracas, les ennuis les plus ordinaires, ces choses qui dérangent un peu chez l’autre mais que l’on ne peut probablement pas changer ». Reste néanmoins à pardonner. Pour en revenir aux miettes – sujet auquel est aussi confronté le père Habsburg dans sa communauté de prêtres –, il confie : « J’ai compris que pour ne pas me fâcher inutilement, je n’avais qu’à enlever les miettes, les miennes et celles des autres. Tout en pardonnant ceux qui appartiennent à l’autre moitié de l’humanité, celle qui ne voit pas les miettes ».

Voir les qualités de ses défauts

Outre le pardon, une bonne technique pour supporter les petits défauts de son conjoint est de changer de point de vue. « On a toujours les défauts de ses qualités, rarement les qualités de ses défauts », disait Herbert George Wells, écrivain anglais considéré comme le père de la science-fiction. Concentrons-nous donc sur les qualités liées aux défauts de son conjoint, celles-là mêmes pour lesquelles nous l’avons épousé.

Une habitude prise par Éléonore, mariée à Marc depuis quatre ans, que nous avions interviewée à la suite de leur préparation au mariage hors-norme. « Quand un défaut de Marc fait surface, j’essaie de trouver la qualité qui lui est liée », témoigne-t-elle. L’exercice consiste à observer un défaut et à trouver la qualité qui va avec. Il s’agit ici de « petits » défauts, qui agacent mais ne remettent pas en question le respect mutuel essentiel dans un couple.

Pour vous aider, Aleteia a listé de manière non exhaustive les qualités de certains défauts, en les tournant de manière positive. « Il » ou « elle » sont employés à titre d’exemple, et sont interchangeables. Loin de nous l’idée de généraliser !

Son défaut => sa qualité

Elle râle tout le temps
=> Elle a l’esprit critique.

Il est radin
=> Il met de côté pour assurer notre avenir !

Elle balance l’argent par les fenêtres
=> Elle est généreuse.

Il est tellement tête-en-l’air !
=> Avec lui, on ne s’ennuie jamais.

Elle n’est jamais prête à temps
=> Elle sait faire 10.000 choses en même temps !

Il est anxieux
=> Il a tellement envie de bien faire et que tout soit parfait !

Elle est très désorganisée
=> Elle savoure le moment présent, et c’est précieux.

C’est un taiseux
=> Il est capable d’écouter.

Elle est tellement bavarde
=> Avec elle au moins, la vie est animée !

Il est un peu austère
=> Il est fiable, c’est rassurant.

Elle est frivole
=> Elle est spontanée, elle met de la légèreté dans ma vie !

Il ne sait pas prendre de décisions
=> Il est très conciliant.

Elle ne pense qu’à faire la fête
=> Avec elle, on rigole bien.

Il est paresseux et ne fait rien dans la maison
=> Bon, c’est vrai que c’est lui qui s’occupe des papiers/du jardin/du suivi des travaux/des enfants…

Elle est tellement têtue
=> Elle sait ce qu’elle veut.

Il est pédant
=> Il est cultivé.

Elle est fatigante
=> Elle est énergique.

Il est défaitiste
=> Il est prudent.

C’est une vraie mère poule
=> Nos enfants ont de la chance !

C’est un père plutôt sévère
=> Nos enfants ont de la chance !

Découvrez aussi sept habitudes à prendre pour faire durer son couple :

Tags:
CoupleMariage
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement