Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 29 février |
Aleteia logo
Belles Histoires
separateurCreated with Sketch.

En Mongolie, « Marie a préparé le terrain pour nous »

STATUE-MARIE-MONGOLIE-FIDES

Fides

La statue de la Vierge Marie installée dans la cathédrale d'Oulan-Bator (Mongolie).

La rédaction d'Aleteia - publié le 31/08/23

François est le premier pape à se rendre en Mongolie, du 31 août au 4 septembre, au chevet des quelque 1.400 fidèles que compte la communauté catholique du pays. Dans la cathédrale d'Oulan-Bator, une statue de la Vierge Marie à l’histoire peu commune veille sur eux. Récit.

Dans la cathédrale d’Oulan-Bator, capitale de la Mongolie, une statue de la Vierge Marie croise chaque jour le chemin de la petite communauté catholique mongole composée de 1.400 fidèles. Son histoire peu commune la rend d’autant plus symbolique à leurs yeux. Elle a été trouvée dans une décharge, il y a plus de quinze ans, par une femme vivant à Darkhan, dans le nord du pays. Cette dernière l’a récupérée et l’a installée chez elle. Ce qui rend son histoire aussi surprenante, c’est que personne ne sait d’où elle vient avant sa découverte dans la décharge. En effet, à l’époque, il n’y avait pas de chrétien dans cette partie de la Mongolie. Les missionnaires salésiens sont arrivés à Darkhan quelques années plus tard.

« Si ce que la dame a dit est vrai, elle a trouvé cette statue de Notre-Dame avant que nous, les prêtres et les religieuses, n’arrivions à Darkhan. Cette madone est donc venue à cet endroit avant notre arrivée. Elle a préparé le terrain pour nous », confie avec émotion, le père Leung Kon Chiu, salésien de Hong Kong installé à Darkhan, dans une touchante vidéo diffusée par l’agence Fides à l’occasion de la venue du pape François en Mongolie du 31 août au 4 septembre. « Et le fait que nous soyons ici est une grâce de Notre Dame ».

C’est le préfet apostolique d’Oulan-Bator, Mgr Giorgio Marengo, qui a demandé à ce que la statue de Marie soit placée dans la cathédrale. Elle est devenue « un symbole de notre Église catholique en Mongolie ». Les Mongols l’appellent la Mère céleste et Mgr Marengo a proclamé une année Notre-Dame de Mongolie qui se terminera le 8 décembre, en la fête de l’Immaculée Conception, indique l’agence Fides.

Dans cette vidéo d’une dizaine de minutes, on découvre également la mission des salésiens installés en Mongolie tournée essentiellement vers l’éducation et la jeunesse. À Darkhan, dans la paroisse de Marie Auxiliatrice, les salésiens tiennent une école et donnent des cours d’anglais et d’informatique. Une ferme pour enseigner des méthodes de production agricole a également été ouverte.

Les premiers salésiens sont arrivés en Mongolie en 2001. Aujourd’hui, une dizaine de salésiens vivent en Mongolie. Certains sont à Oulan-Bator, où ils gèrent un centre de formation technique, une garderie pour enfants et un centre d’assistance en faveur des jeunes en difficulté. En 2005, d’autres se sont installés à Darkhan, où il n’y avait aucun catholique (aujourd’hui, la paroisse de Marie Auxiliatrice compte 300 baptisés). Ils sont enfin également présents à Shuwuu, un quartier situé en dehors de la capitale, où les familles pauvres venues de la campagne s’arrêtent généralement un certain temps en attendant de trouver du travail en ville.

En partenariat avec

Tags:
Don BoscoÉvangélisationMongoliePape FrançoisVierge Marie
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement