Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 19 avril |
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Voyage en Mongolie : François avait aussi un message pour les catholiques chinois

Pope Francis (R) reads the Homily during Holy Mass at the Steppe Arena in Ulaanbaatar

ALBERTO PIZZOLI | AFP

Le pape François lors de la messe dominicale du 3 septembre, à Oulan Baator.

I.Media - publié le 03/09/23

Le pape François, en voyage apostolique en Mongolie jusqu'au 4 septembre, a célébré la messe dominicale devant 2.500 fidèles à Oulan Baator. S'adressant tout d'abord aux catholiques mongols présents, François a surpris l'assemblée en encourageant également les fidèles venus de Chine et d'Hong Kong. "Je demande aux catholiques chinois d’être de bons chrétiens et de bons citoyens", a notamment déclaré le Pape.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

« Le cri de notre soif n’est pas ignoré », a assuré le Pape aux catholiques de Mongolie, vaste pays essentiellement désertique, lors de la messe célébrée à la Steppe Arena d’Oulan-Bator, en Mongolie, le 3 septembre 2023. L’affluence a largement dépassé le nombre de catholiques officiellement recensés dans le pays – environ 1.400 – puisqu’elle a été célébrée en présence de 2.500 personnes, parmi lesquelles des fidèles venus de Chine continentale.

« Nous sommes tous des ‘nomades de Dieu’, des pèlerins en quête du bonheur, des voyageurs assoiffés d’amour », a expliqué le pape François en inscrivant son homélie dans le paysage de la Mongolie, « marqué par l’aridité de la steppe et du désert ». « Beaucoup d’entre vous sont habitués à la beauté et à la difficulté de marcher, une action qui rappelle un aspect essentiel de la spiritualité biblique, représentée par la figure d’Abraham » , a rappelé François. « Dieu le Père a envoyé son Fils pour nous donner de l’eau vive de l’Esprit Saint afin de désaltérer notre âme » et Jésus « nous montre le chemin pour être désaltérés », a expliqué le Pape. « Nous sommes assoiffés d’amour, car c’est seulement l’amour qui nous satisfait vraiment, qui nous fait du bien, qui nous ouvre à la confiance, en nous faisant goûter la beauté de la vie ».

« Certes, nous nous sentons parfois comme une terre déserte, aride et sans eau, mais il est tout aussi vrai que Dieu prend soin de nous et nous offre l’eau limpide et rafraîchissante », a poursuivi le Pape.

Un message à la communauté catholique chinoise

Au terme de la messe, François a surpris l’assemblée en s’adressant directement aux fidèles chinois réunis pour l’occasion. Prenant par la main l’évêque de Hong Kong, Mgr Stephen Chow, qui sera créé cardinal le 30 septembre prochain, ainsi que son prédécesseur, le cardinal John Tong-Hon, le Pape a ainsi invité les catholiques chinois à être de « bons chrétiens et de bons citoyens ». 

« Ces deux frères évêques, l’émérite de Hong Kong et l’actuel évêque de Hong Kong : je voudrais profiter de leur présence pour saluer chaleureusement le noble peuple chinois. À tout le peuple, je souhaite le meilleur, et toujours aller de l’avant, toujours progresser. Et je demande aux catholiques chinois d’être de bons chrétiens et de bons citoyens. Je vous le souhaite à tous », a lancé le Pape, soulignant avec humour sa joie d’avoir ainsi réuni « un jésuite et un salésien ».

Cet appel inattendu du pape s’inscrit dans un contexte particulier, alors que depuis plusieurs années, la discrétion du Pape face à la répression des mouvements pro-démocratie à Hong Kong lui a valu de vives critiques. Par ailleurs, l’accord de 2018 établi entre le Saint-Siège et la République populaire de Chine au sujet des nominations épiscopales, bien que reconduit en 2020 et 2022, semble avoir porté peu de fruits, de nombreux diocèses demeurant vacants ou dans une situation canonique incertaine.

Le 15 juillet dernier, le Saint-Siège avait rendu publique la nomination de Mgr Joseph Shen Bin comme évêque de Shanghai, mais ce transfert avait été décidé plusieurs semaines auparavant par les autorités chinoises sans consultation de Rome. Plus que d’une nomination formelle, il s’agissait donc plutôt d’une reconnaissance du fait accompli. La prochaine création cardinalice de l’actuel évêque de Hong Kong, Mgr Stephen Chow Sau-yan, le 30 septembre prochain, apparaît donc dans ce contexte comme un geste important, faisant de ce nouveau cardinal un véritable médiateur entre Rome et Chine. 

Apaiser les relations sino-vaticanes

Connu pour sa finesse diplomatique, Mgr Chow est parvenu à la fois à obtenir la confiance de son prédécesseur le cardinal Zen, pourtant connu comme un opposant virulent à l’Accord de 2018, et à établir des relations avec la Chine continentale. Il s’est notamment rendu à Pékin en avril dernier afin de rencontrer l’archevêque de la capitale chinoise et de renforcer les échanges entre les diocèses de Pékin et de Hong Kong.

Le pape François, après le mot de remerciement du cardinal Marengo, a également remercié le peuple mongol pour son hospitalité. « Je remercie Dieu pour vous parce que, à travers vous, Il aime accomplir de grandes choses dans la petitesse. Merci, parce que vous êtes de bons chrétiens et d’honnêtes citoyens », a-t-il souligné. Il a encouragé les catholiques de la Mongolie à aller de l’avant « avec douceur et sans peur, en ressentant la proximité et l’encouragement de toute l’Église, et surtout le regard tendre du Seigneur qui n’oublie personne et qui regarde avec amour chacun de ses enfants ». 

Tags:
ChineMongoliePape François
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement