Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 23 avril |
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Voilà pourquoi il ne faut pas toujours faire des to do list

shutterstock_774829936.jpg

Di Skylines|Shutterstock

Cecilia Pigg - publié le 06/09/23

Vous avez tendance à prioriser vos tâches quotidiennes plutôt que les personnes qui vous entourent ? Ce choix ne rend pas forcément la vie plus facile ou plus épanouissante.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Finir la vaisselle, ranger son appartement, trier ses dossiers… Chaque ligne cochée de sa to do list sonne indéniablement comme une petite victoire quotidienne : celle du travail accompli. Et laisse la place, le lendemain, à une nouvelle liste de choses à accomplir. Pourtant, toute productive que soit chaque journée passée, cela ne semble pas suffire pour « faire le bien ».  

En effet, en essayant de tout bien faire, vous pouvez avoir écarté sur votre passage le bien-être de vos proches : avoir reporté les demandes de vos enfants, avoir été brusque, voire méchant, lorsque votre conjoint vous a interrompu pour vous parler, avoir écourté une conversation au téléphone, alors que cette personne avait besoin de temps et d’attention… Tout cela parce que vous vouliez simplement pouvoir finir à temps toutes ces tâches si importantes à faire. 

Qu’est-ce qui est vraiment important ?

Atteindre ses objectifs est une bonne chose, mais pas au détriment de ses proches. Lorsque cela vous arrive, il peut être important de revoir vos priorités car ce sont vos amis et votre famille, et non pas les tâches quotidiennes, qui sont faites à l’image et à la ressemblance de Dieu.

Bien évidemment, il est nécessaire de faire la vaisselle, sinon personne ne pourra dîner, ou de laver le linge, sinon personne ne pourra s’habiller. Cependant, il est essentiel de trouver le bon équilibre, et de toujours choisir la personne en premier, et la tâche en second. 

Des questions clés

Quand vous remarquez que les tâches commencent à s’accumuler et que la liste des choses à faire occupe la première place dans vos pensées, posez-vous ces quelques questions : 

  • Ai-je trop de tâches à accomplir aujourd’hui ?
  • Ai-je réservé du temps pour donner la priorité aux personnes que j’aime ? 
  • Ai-je réparti mon temps pour faire les tâches lorsque ma famille n’est pas présente ? Ou ai-je passé mon temps seul sur mon téléphone, à regarder une série ou à faire des choses inutiles ? 
  • Ai-je pris trop de responsabilités à l’extérieur de la maison ? 

Parfois, trouver la source du problème aide à mieux organiser son temps et pouvoir ainsi donner davantage d’attention à ses proches. 

Savoir ralentir

Au lieu de trouver du temps pour accomplir davantage de tâches, il est fondamental de savoir ralentir. Le vrai bonheur n’est pas d’ »entasser davantage » : cela rend grincheux, distant et malheureux. 

Il est toujours important de bien organiser son temps, en donnant priorité aux proches et ensuite aux tâches quotidiennes. À chaque instant, il est important de se poser la question : « cette tâche est-elle vraiment urgente ou peut-elle attendre ? ». Les personnes en face de vous ont été créées à l’image et à la ressemblance de Dieu et chaque moment que vous passez à les aimer a déjà un goût d’éternité.

Comment gérer son temps selon les grands saints :

Tags:
Relations humaines
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement