Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 17 juin |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Jean-Michel Aulas : « Notre-Dame de Fourvière est un symbole qui dure »

JEAN-MICHEL-AULAS-1

PHILIPPE DESMAZES / AFP

Jean-Michel Aulas.

Bérengère de Portzamparc - publié le 07/09/23

Pour le traditionnel Vœu des échevins, ce vendredi 8 septembre, c’est l'ancien président de l'Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas qui devrait remettre à Mgr de Germay l’écu au nom des Lyonnais dans la basilique de Fourvière. Il a répondu aux questions de Aleteia.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Ce vendredi 8 septembre, jour de la Nativité de la Vierge, les Lyonnais fêtent leur traditionnel Vœu des échevins à la basilique de Fourvière, pour la 380e fois. Mgr de Germay présidera une messe à 17h30 à laquelle participent les élus de la ville, ainsi que des paroissiens du diocèse, qui remettent symboliquement à l’évêque un écu d’or et un cierge, en souvenir du Vœu des Échevins de 1643, qui vit les élus de l’époque remercier la Vierge Marie d’avoir protégé la cité de la peste.

Cependant, depuis son élection en 2020, le maire de la ville, Grégory Doucet, refuse d’y participer au nom de la laïcité, alors depuis trois ans, la Fondation Fourvière propose à une personnalité locale de le représenter. Après la joueuse de basket Marie-Sophie Obama en 2021 puis le musicien André Manoukian en 2022, c’est au tour de Jean-Michel Aulas, le très médiatique ancien président de l’Olympique Lyonnais, de remettre l’écu d’or symbolique à l’archevêque de Lyon. L’occasion de lui demander son lien avec Fourvière et le symbole de sa participation à cet événement si lyonnais.

Aleteia: Comment avez-vous appris que l’on pensait à vous pour participer au Voeu des échevins et quelle a été votre première réaction ?
Jean-Michel Aulas : J’ai tout d’abord été surpris que l’on pense à moi bien sûr mais j’ai très vite été assez fier d’avoir l’occasion d’y participer. D’autant que le thème de la fraternité a été retenu cette année, et que cela me touche particulièrement. Je trouve que c’est ainsi une belle occasion de montrer que tout le monde peut s’entendre, se rencontrer et échanger. J’ai aussi appelé Marie-Sophie Obama, qui a remis l’écu d’or en 2021, et elle m’a confirmé que c’était un moment très fort et très beau à vivre. Je suis donc très heureux de participer à cette cérémonie, ce qui sera une première pour moi, et j’ai eu longuement Mgr de Germay au téléphone pour discuter de l’organisation et du symbole de cette démarche. 

La Vierge a sauvé Lyon, ville que j’aime et que je n’ai jamais quittée, malgré la diversité de mes activités professionnelles. 

Vous qui êtes Lyonnais, avez-vous un lien particulier avec Notre-Dame de Fourvière ? 
Je n’ai pas de lien personnel ou de souvenir particulier, mais comme tout Lyonnais, je trouve que Notre-Dame de Fourvière fait partie de notre identité, et est un symbole qui dure. Et à l’heure actuelle, on a besoin de ces symboles, de ces repères, de ces lieux qui accueillent et qui permettent que l’on se retrouve ensemble. Et puis la Vierge a sauvé Lyon, ville que j’aime et que je n’ai jamais quittée, malgré la diversité de mes activités professionnelles. 

Ces derniers mois, vous n’êtes pas épargné professionnellement… comment tenez-vous dans l’adversité, la Foi a-t-elle une place dans votre vie ? 
Je crois en Dieu, et j’ai régulièrement des discussions profondes avec des prêtres du diocèse lorsque j’en rencontre. Lors de la construction du Groupama Stadium, j’ai fait prévoir une chapelle multiconfessionnelle, dédiée à Marie, que nous avons inaugurée avec les plus hautes instances religieuses. Et je sais que certains de nos joueurs montent parfois à Fourvière avant un match pour y prier. Ce qui me porte aujourd’hui, c’est que malgré mes difficultés professionnelles actuelles, je relativise et j’aime regarder plus haut, afin de dépasser les faits du moment et avoir une vision qui élève. Et participer cette année au vœu des échevins, où l’on retrouve des valeurs de fraternité, de dialogue et de cohérence, voilà une démarche qui élève, et qui donne aussi du sens à ce que l’on fait ou ce que l’on a fait. Cela m’apaise et me guide.

Tags:
FootballLyonNotre-Dame de Fourvière
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement