Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 15 avril |
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Sept pistes pour se sanctifier à l’école

YOUNG-BOY-YOUNG-GIRL-shutterstock_1923351212.jpg

Shutterstock I BearFotos

Caroline Moulinet - publié le 08/09/23

Le Seigneur n’est pas l’affaire du dimanche seulement ! Voici des pistes pour faire de l'école un lieu de sanctification.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Enfants, adolescents, jeunes adultes passent un nombre d’heures conséquent à l’école, au collège, au lycée, à l’université. Ces lieux de vie sont des lieux pour rencontrer Dieu et être témoin de sa foi. Aleteia propose sept pistes pour vivre ces périodes de vie comme des chemins de sanctification.

1Placer ses études sous le regard de Dieu

Avant de quitter la maison, prendre un court temps personnel ou en famille pour invoquer l’Esprit Saint et remettre entre les mains de Dieu la journée qui commence est un premier pas pour garder Dieu à la première place. Ainsi chaque personne rencontrée, chaque leçon étudiée, chaque conversation de la journée est placée sous le regard aimant du Seigneur. La prière avant l’étude de Saint Thomas d’Aquin peut aussi être d’un grand secours pour placer son apprentissage dans le cœur de Dieu. 

2Prier sur le trajet vers l’école

Aucun saint n’a fait l’impasse sur la prière. Ainsi, profiter d’un trajet à pied, en bus, ou d’embouteillages en voiture pour prier une dizaine de chapelet, méditer un mystère du rosaire ou invoquer son saint patron permet de développer l’habitude de se tourner vers Dieu dans les grandes et petites choses du quotidien. Un bref instant suffit pour confier un camarade en difficulté ou un professeur moins apprécié, pour remercier Dieu et encore pour confier les autres élèves en chemin vers l’école à travers le monde.

3Se tourner physiquement vers Jésus

Certaines écoles confessionnelles ont la chance d’avoir une chapelle ou au moins un crucifix accroché au mur de la classe. Tourner les yeux vers le Christ, prendre le temps de le regarder quelques instants pour Lui donner son cœur est un recours précieux tout au long de la journée. Le jeune bienheureux Carlo Acutis disait : « La conversion n’est autre que le regard porté du bas vers le Haut, un simple mouvement des yeux suffit. » Et sans représentations concrètes, un simple regard vers le ciel ou vers un objet environnant dans lequel il est possible de distinguer une forme de croix fait très bien l’affaire.

4Garder le sourire

Claire de Castelbajac disait à 16 ans : « Si je vois les grands traits de ma vie, je suis plus heureuse que quiconque. Et les petits travers, j’en rirai dans deux ans. Alors pourquoi pas tout de suite ? » Les petits travers personnels, les déboires malencontreux ou les insatisfactions du quotidien : autant d’occasions de s’efforcer de choisir la joie et bénir le Seigneur en toutes choses.

5Ne pas craindre d’affirmer sa foi

Ne pas être gêné ou effrayé en racontant avoir visité tel sanctuaire durant l’été ou en partageant aller à la messe le dimanche sont des actes concrets qui témoignent d’une personne vivant sa foi avec naturel et simplicité.

6Se former pour répondre aux questions des autres

Les plus grands comme les plus jeunes peuvent avoir à cœur d’apprendre, soit grâce aux vies de jeunes saints ou à des ouvrages comme le Youcat – Catéchisme de l’Église Catholique pour les adolescents et les jeunes – ou le Youcat pour les enfants : de bons outils pour éclairer ses camarades sur la perspective de l’Eglise face à différents points d’actualité ou plus largement sur les valeurs chrétiennes.

7Aimer de bon cœur

« Quel que soit votre travail, faites-le de bon cœur, comme pour le Seigneur et non pour plaire à des hommes », dit Saint Paul dans sa lettre aux Colossiens (3, 23). Ainsi travailler de son mieux pour faire grandir ses talents, persévérer courageusement dans le choix du Bien, aimer ses camarades sans rien attendre en retour, essayer de répandre la paix autour de soi sont des voies privilégiées pour se sanctifier à l’école. 

Tags:
ÉcoleEnfantssainteté
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement