Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 27 mai |
Aleteia logo
Art & Voyages
separateurCreated with Sketch.

Les miracles de Jésus : la guérison du paralytique à Capharnaüm

SAINT-SAUVEUR-INCHORA-GUERISON-PARALYTIQUE-CAPHARNAUM

CC BY-SA 3.0

Jésus guérissant un paralytique à Capharnaüm. Mosaïque de l'église Saint-Sauveur-in-Chora, à Istanbul.

Philippe-Emmanuel Krautter - publié le 12/09/23

Nous sommes à Capharnaüm, lieu biblique où Jésus va accomplir l’un de ses premiers miracles. L’évangéliste Marc est le seul à avoir relaté cet événement au début du chapitre 2 avec des détails plus que rocambolesques.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Alors que Jésus est revenu dans la ville de Capharnaüm et y séjourne seulement depuis quelques jours, une foule nombreuse ayant connaissance de sa réputation se presse déjà à sa porte pour écouter la Parole qu’Il dispense. Parmi cette foule, des personnes souhaitent lui amener sur un brancard un paralysé mais ils ne peuvent s’approcher tant la foule est dense. Ils eurent dès lors l’idée de monter sur le toit et d’y faire une ouverture pour descendre le brancard plus près du Maître ! Face à une telle détermination, l’évangile rapporte alors les paroles de Jésus : « Mon enfant, tes péchés sont pardonnés. » (Mc 2, 5) Mais, à ces paroles des scribes s’insurgent en eux-mêmes : « Pourquoi celui-là parle-t-il ainsi ? Il blasphème. Qui donc peut pardonner les péchés, sinon Dieu seul ? » Cependant, Jésus lit dans leurs pensées, perçoit leur indignation et pousse leur raisonnement plus loin encore :

Pourquoi tenez-vous de tels raisonnements ? Qu’est-ce qui est le plus facile ? Dire à ce paralysé : “Tes péchés sont pardonnés”, ou bien lui dire : “Lève-toi, prends ton brancard et marche” ? Eh bien ! Pour que vous sachiez que le Fils de l’homme a autorité pour pardonner les péchés sur la terre… – Jésus s’adressa au paralysé – je te le dis, lève-toi, prends ton brancard, et rentre dans ta maison.

Le pardon des péchés

Si, bien entendu, pour la foule et le principal intéressé, le fait majeur résidait dans le miracle opéré par jésus par lequel le paralytique avait recouvré la marche, pour Jésus, en revanche, le plus important lors de cet épisode réside dans le pardon des péchés du malade. Ce pardon que consent Jésus et par lequel le paralytique va recouvrer sa mobilité révèle que l’homme était malade en raison de ses fautes et que son âme s’était détournée du droit chemin. Plus que guérisseur des corps, Jésus devient ainsi par ce miracle, aux yeux de tous, le médecin de l’âme. Dès lors, toutes les personnes présentes lors de celui-ci rendirent gloire à Dieu en reconnaissant : « Nous n’avons jamais rien vu de pareil. » 

Saint Irénée – Père et Docteur de l’Église (IIe siècle) – souligna cette dimension :

Mais, parce que c’est de la part du vrai Dieu que le Fils unique était venu pour le salut des hommes, il invitait les incrédules, par les miracles qu’il faisait, à rendre gloire à son Père.

La venue de Jésus au monde consiste principalement à annoncer la Bonne Parole et à sauver les pécheurs ainsi que le souligna également le Docteur de l’Église catholique et Père de l’Église orthodoxe saint Jean Chrysostome (IVe siècle.).

La mosaïque de Saint-Sauveur in Chora

Un détail de la célèbre mosaïque de Saint-Sauveur in Chora à Istanbul révèle et met en lumière la toute-puissance de ce miracle de la guérison du paralytique. En une représentation à la fois majestueuse et émouvante, les artistes sont, en effet, parvenus à traduire avec sensibilité le passage des Écritures où Jésus se trouve face à face avec le paralytique, leurs mains se rejoignant par un geste empreint d’humanité et de compassion.

SAINT-SAUVEUR-INCHORA-GUERISON-PARALYTIQUE-CAPHARNAUM
Jésus guérissant un paralytique à Capharnaüm. Mosaïque de l’église Saint-Sauveur-in-Chora, à Istanbul.

L’homme affaibli reposant sur un lit richement drapé – nous sommes loin d’un brancard d’un invalide – retrouve alors goût à la vie, ses yeux tournés et rivés sur le visage du Maître. Ce trésor de l’art byzantin dans cet édifice datant du IVe siècle se trouve situé dans le narthex extérieur (portique interne à l’entrée de l’édifice). Ces mosaïques éblouissantes remontent au XIVe siècle ; elles furent cependant par la suite recouvertes lors de la transformation de l’édifice en mosquée, puis en musée. Depuis 2020, un décret du président turc a ordonné que l’édifice soit de nouveau rendu au culte musulman

[EN IMAGES] Les fabuleuses fresques de Saint-Sauveur-in-Chora :

Tags:
Ancien TestamentBibleMiracle
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement