Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 01 mars |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Un saint coréen trouve sa place dans la basilique Saint-Pierre

INAUGURATION-KIM-TAEGON-STATUE-BASILIQUE-SAINT-PIERRE.jpg

Antoine Mekary | ALETEIA

Inauguration d'un statue de saint André Kim, premier prêtre de Corée et martyr, le 16 septembre 2023 dans une niche de la paroi extérieure de la basilique Saint-Pierre.

Camille Dalmas - publié le 16/09/23

Une statue de saint André Kim, premier prêtre de Corée et martyr, a été inaugurée ce samedi 16 septembre 2023 en grande pompe dans une niche de la paroi extérieure de la basilique Saint-Pierre. Un signe de l'importance que prend aujourd'hui le petit pays d'Asie dans l'Église catholique.

À l’honneur depuis l’annonce par le pape François, cet été, de l’organisation des prochaines Journées mondiales de la jeunesse à Séoul en 2027, la Corée du Sud l’était une nouvelle fois ce samedi au Vatican. Une délégation de trois cents catholiques de Corée, évêques, prêtres et laïcs, y était emmenée par le cardinal Lazarus You Heung-sik, préfet du dicastère pour le Clergé, et par le cardinal Andrew Yeom Soo-jung, archevêque émérite de Séoul, à l’occasion de l’inauguration d’une statue de saint André Kim Taegon.

Né en 1821 en Corée, André Kim fait partie des premiers Coréens à se convertir au catholicisme : lui et toute sa famille sont baptisés par un prêtre des Missions étrangères de Paris. Mais la dynastie en place en Corée à l’époque, les Joseon, refuse l’arrivée des chrétiens et commence à les persécuter : le père de André, saint Ignace Kim, meurt en martyr en 1839.

Ordonné prêtre en 1845

Ce qui ne décourage André : il se rend à Macao pour intégrer le séminaire et y est ordonné prêtre en 1845 par le premier évêque de Séoul, le français Mgr Jean-Joseph Ferréol. Puis il retourne en Corée en 1846, conscient des risques, et y est arrêté. Refusant d’apostasier, il est torturé et décapité. Jean Paul II l’a canonisé avec 102 autres martyrs coréens en 1984.

Pour le cardinal You, figure montante de la Curie romaine, l’inauguration de cette statue a une signification importante : converti dans sa jeunesse, il a été très inspiré par ce jeune saint qui vient de la même région que lui. « André nous dit que la vie passée dans l’amour, même si elle coûte des sacrifices, vous revient en abondance, vous remplit de joie, ouvre la voie à de bonnes relations, vous initie à la vraie joie, qui ne s’éteint jamais », nous a-t-il ainsi confié.

Les membres de la délégation coréenne ont été reçus en audience par le pape François dans la matinée, qui a récemment consacré une audience générale entière à saint André Kim. Le pontife a salué l’audace et la vigueur de ce pays, affirmant qu’encore aujourd’hui, il « donne un beau témoignage » lorsqu’il suit Jésus-Christ – comme l’a fait le père André Kim en donnant sa vie.

Vous avez la grâce d’avoir tant de vocations sacerdotales ; s’il vous plaît, « chassez-les », envoyez-les dans les missions.

Conscient du potentiel de cet Église, le pape l’a aussi encouragée à continuer à évangéliser en se portant au-delà de ses frontières. « Vous avez la grâce d’avoir tant de vocations sacerdotales ; s’il vous plaît, « chassez-les », envoyez-les dans les missions », s’est-il exclamé.

En début d’après-midi, une messe en langue coréenne a été présidée par le cardinal You sur l’autel de la Chaire dans la basilique vaticane, lors de laquelle la délégation a été rejointe par de très nombreux catholiques coréens résidant en Italie – notamment des religieuses. L’un d’entre eux, étudiant à Milan, s’est réjouit de l’installation de leur saint national au Vatican : « C’est vraiment un honneur pour nous de se sentir intégré dans l’Église ».

Taillée dans un marbre immaculé de Carrare par une artiste coréenne, Han Ji-seop, la statue haute de plus de trois mètres et pesant 6 tonnes représente le jeune prêtre dans son costume traditionnel au chapeau à large bord, porte une étole marquée d’une croix. Sur son socle, est écrit son nom en coréen et en latin, ses dates de naissance et de mort (1821-1846) et la simple inscription « prêtre et martyr ».

Au pied de la chapelle Sixtine

La niche où est installée l’imposante statue, située sur la façade nord de la basilique, est au pied de la chapelle Sixtine. Elle se trouve entre une niche accueillant saint Grégoire l’Illuminateur, premier catholicos d’Arménie, et saint Maron, fondateur de l’église maronite au Liban et en Syrie. Le cardinal Mauro Gambetti, qui, juste après la messe, a présidé la bénédiction de la statue en tant qu’archiprêtre de la basilique vaticane, a noté que ces niches étaient jusqu’alors réservées aux fondateurs des Églises orientales et de grands ordres religieux catholiques.

Le cardinal italien a salué la demande émise par les évêques de Corée de donner une place à ce saint fondamental dans l’histoire du catholicisme en Corée – il est le saint patron des prêtres coréens – 200 ans après sa naissance. « C’est le premier saint représentant une communauté catholique nationale », s’est-il réjoui, avant de prononcer les paroles de bénédiction. Les cardinaux Gambetti, You et Yeom ont ensuite aspergé la statue d’eau bénite, puis ont écouté un vibrant concert de percussions traditionnelles, très applaudi par les fidèles de Corée. 

Découvrez aussi les pensées de grands saints sur l’évangélisation :

Tags:
CoréeÉvangélisationMissionnaire
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement