Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 24 mai |
Aleteia logo
Culture
separateurCreated with Sketch.

L’origine très chrétienne des gaufres

HOST PRESS

Noske, JD | Anefo | National Archives | CC0

Zelda Caldwell - publié le 23/09/23

Les premiers gaufriers ont été inventés au Moyen Âge et étaient destinés à la préparation des hosties de communion.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

La gaufre trouve son origine dans la préparation des hosties utilisées lors de la messe. Dès le IXe siècle, les Européens ont commencé à utiliser des moules en fer pour cuire les hosties que l’on utilise lors de la messe. Ces moules étaient constitués de deux plaques de fer munies de longues poignées. Les plaques étaient souvent gravées d’une croix, d’une image de Jésus ou de la Crucifixion. Une pâte composée exclusivement de farine et d’eau était versée entre les deux plaques et les hosties étaient cuites directement sur le feu.

L’émergence des moules à gaufres

Avec l’apparition des moules à hosties sont apparus des outils similaires permettant de fabriquer des gaufres ordinaires. Ces moules-là étaient beaucoup plus grands que ceux utilisés pour la fabrication des hosties et ils étaient plus ornés. De la fin du Moyen Âge au début de la Renaissance, ces gaufres non religieuses étaient considérées comme des friandises raffinées, servies notamment lors de cérémonies qui se déroulaient à la fin de dîners d’État.

Des hosties aux gaufres

Depuis des siècles, les gaufres sont servies en dessert. Celles qui sont connues aujourd’hui, inspirées des carrés de miel que l’on trouve dans les ruches à abeilles, sont dérivées des gaufres flamandes et hollandaises du début de l’époque moderne. Elles sont toutes fabriquées dans des gaufriers, en versant de la pâte entre deux plaques en métal, tout comme les premiers moules à hosties.

Tags:
cuisinehostie
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement