Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 24 mai |
Aleteia logo
Perles du Web
separateurCreated with Sketch.

Louis, le bébé que François a béni au stade Vélodrome

A baby is held up to Pope Francis as he arrives at the Velodrome stadium in his popemobile for a mass in the southern port city of Marseille

Photo by Andreas SOLARO / AFP

Âgé de 1,5 mois, Louis a été béni par le pape François le 23 septembre 2023.

Agnès Pinard Legry - publié le 24/09/23

Alors qu’il venait tout juste d’arriver en papamobile dans le stade Vélodrome samedi 23 septembre, le pape François a embrassé et béni un tout jeune bébé devant les yeux attendris de quelque 57.000 fidèles.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Des moments forts, il y en a eu beaucoup ce samedi 23 septembre à Marseille. Mais celui-ci remporte certainement la palme de la tendresse. Alors qu’il venait tout juste d’entrer en papamobile dans le stade Vélodrome sous les acclamations de 57.000 fidèles, le pape François a embrassé et béni un tout jeune bébé devant les regards émus et attendris de tous.

À peine avait-t-il parcouru quelques mètres dans le stade qu’un membre de son service de sécurité lui a tendu un nourrisson qu’il a embrassé et béni. Un geste qu’il fait régulièrement lors de ses audiences générales et ses déplacements.

« Nous sommes venus trois fois au stade Vélodrome cette semaine et là on peut dire qu’on finit en beauté ! », a réagi au micro de TF1 le père du petit Louis, âgé d’un mois et demi. « Guillaume est descendu avec Louis pour voir un peu mieux il a tendu notre bébé, le Pape l’a pris par l’intermédiaire d’un homme de la sécurité… Oui c’était très émouvant ! », a complété son épouse. « Nous avons ressenti une grande joie ! ».

Revivez en images la messe du pape François à Marseille

Tags:
Pape François à Marseille
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement