Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 15 avril |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Nigeria : un diocèse rend grâce après la libération d’un de ses prêtres

PRETRE-LIBERATION-NIGERIA

Diocèse d'Enugu

Le père Marcellinus a été libéré le 21 septembre 2023.

Agnès Pinard Legry - publié le 24/09/23

Le diocèse d’Enugu, dans le sud-est du Nigeria, a exprimé sa gratitude envers Dieu après la libération d’un de leur prêtre, le père Marcellinus Obioma Okide, enlevé le 17 septembre.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

« Nous sommes heureux de vous informer que notre frère et prêtre, le père Marcellinus Obioma Okide, a été libéré », s’est réjoui le diocèse d’Enugu, dans le sud-est du Nigeria. Enlevé le 17 septembre, le prêtre a été libéré quarre jours après. Rendant grâce pour la libération du père Marcellinus, le diocèse ajoute : « Que Notre-Dame, Auxiliatrice des chrétiens, intercède pour nous et pour notre pays le Nigeria. »

L’enlèvement de prêtres est devenu quotidien au Nigeria, pays fortement fragilisé par l’insécurité liée aux groupes islamistes et différents gangs armés que les locaux appellent des « bandits ». Le Nigeria détient le sinistre record du plus grand nombre d’enlèvements de chrétiens dans le monde, toutes confessions confondues :  sur les 5.259 chrétiens enlevés en 2022, 4.726 sont nigérians, d’après l’ONG Portes Ouvertes.

Un lourd tribu

Les prêtres, qui se déplacent beaucoup pour assurer leur ministère, sont particulièrement ciblés par les enlèvements dont la plupart ont lieu sur les routes. En 17 ans, de 2006 à 2023, 53 prêtres ont été enlevés, 16 tués et 12 attaqués au Nigeria, a récemment indiqué la conférence épiscopale nigériane.

Enlevés, portés disparus… on est sans nouvelle de ces missionnaires :

Tags:
NigeriaPersécutions
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement