Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 15 avril |
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Les quatre mystères que le mariage révèle au fil du temps

matrimonio

Shutterstock

Yohana Rodríguez Yohana Rodríguez - publié le 27/09/23

Voici les mystères qui se révèlent dans le sacrement du mariage, selon le Vénérable Fulton Sheen (1895-1979). Ces révélations sont le reflet de la Sainte Trinité.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Dieu veut révéler la beauté divine du mariage aux époux, en dévoilant ses mystères au fil du temps. Lorsqu’il est vécu avec Dieu, le mariage est élevé à quelque chose de plus profond, divin et mystérieux. Comme l’écrivait l’archevêque américain Fulton Sheen, dans son livre Three To get Married : « Les joies du mariage sont grandes, car les voiles se lèvent progressivement, jusqu’à ce que l’on soit amené aux lumières flamboyantes de la Présence de Dieu ». 

C’est un sacrement qui reflète la Sainte Trinité d’une manière terrestre à travers l’amour des époux. De l’amour du père et de la mère naît une troisième personne, tout comme l’Esprit Saint naît de l’amour entre Dieu le Père et Dieu le Fils. Voici les quatre mystères que le mariage révèle :

1LE MYSTÈRE De l’union dES CORPS

love-couple.jpg

L’Église affirme que dans le mariage, les deux époux « se donnent définitivement et totalement l’un à l’autre. Ils ne sont plus deux, mais forment désormais une seule chair » (CEC n° 2364). En effet, dans cette première étape, les époux se connaissent à travers le mystère des corps, c’est-à-dire l’union de l’acte conjugal. 

« Que le mari remplisse son devoir d’époux envers sa femme, et de même la femme envers son mari. Ce n’est pas la femme qui dispose de son propre corps, c’est son mari ; et de même, ce n’est pas le mari qui dispose de son propre corps, c’est sa femme. » (1 Co 7, 3-4) Les époux ne sont plus seulement des individus, mais ils forment une seule chair par l’union du corps. 

2LE MYSTÈRE DE LA MATERNITÉ ET DE LA PATERNITÉ

Matka tuli do siebie niemowlę

Ce deuxième mystère commence avec la naissance du premier enfant. C’est à ce moment-là que la perception de l’homme change lorsqu’il voit sa femme : il voit la beauté de sa femme exaltée, car non seulement elle reflète la féminité, mais aussi la pleine expression de la maternité. De même, la femme voit en son époux un nouveau mystère dont elle ignorait l’existence auparavant. Elle découvre sa masculinité s’exprimer à travers la paternité. Ce mystère, assure Fulton Sheen, reflète la présence de l’Esprit saint dans la Sainte Trinité. 

L’amour conjugal tend naturellement à être fécond et même lorsque les parents ne peuvent avoir d’enfants, leur fécondité se manifeste autrement et porte toujours du fruit. 

3LE mystère de la transmission de la foi

Girl praying rosary

À mesure que les enfants grandissent, le mystère continue de s’approfondir. Ce troisième mystère se dévoile notamment lorsque l’enfant atteint l’âge de raison et que les parents décident de former son cœur et son esprit dans les chemins de Dieu. À ce moment-là, ils découvrent qu’ils peuvent exercer leur rôle d’apôtres dans leur propre famille. 

Ils sont comme des « sculpteurs », taillant des « pierres vivantes » et les assemblant dans le Temple de Dieu, comme l’explique Fulton Sheen. Pour faire cela, les époux peuvent s’appuyer sur la force de l’Esprit saint et sur les grâces infinies du sacrement du mariage pour porter davantage de fruits.

4LE MYSTÈRE DE LA DIGNITÉ DE TOUT ÊTRE HUMAIN

Syn, ojciec i dziadek stojący obok siebie. Ubrani w podobne koszule.

Les parents contribuent au bien-être de la nation car c’est dans la famille qu’une personne est valorisée, non pour sa valeur ou pour ce qu’elle est capable de faire, mais pour ce qu’elle est. Son statut et sa position ne sont pas garantis par la réussite sociale et économique, mais par leur dignité irremplaçable d’êtres vivants. Ainsi, les enfants porteurs de handicap sont aimés pour leur valeur intrinsèque comme dons de Dieu et non pas pour ce qu’ils gagnent ou ce qu’ils savent. Ce respect de la personne au sein de la famille est le principe social sur lequel devrait dépendre toute société.  

Ces mystères que le mariage révèle ont pour but de sanctifier chaque membre de la famille. Afin d’atteindre cette sainteté, il est important que les conjoints invitent le Seigneur au sein de leur couple afin qu’Il les guide et qu’Il soit le ciment de toute leur famille. Comme le disait Fulton Sheen :

« Le mariage, vécu comme Dieu l’entend, associe les conjoints à la joie créatrice du Père, à l’amour sacrificiel du Fils et à l’amour unificateur de l’Esprit Saint ».

Les plus belles méditations sur l’amour conjugal :

Tags:
CoupleMariage
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement