Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 15 avril |
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Trois mauvaises habitudes matinales qui nuisent au reste de la journée

Despertar ocio pijama

LightField Studios | Shutterstock

La rédaction d'Aleteia - publié le 01/10/23

Nous sommes tellement habitués à notre style de vie que nous ne réalisons pas à quel point il serait facile d’y apporter quelques améliorations concrètes et bénéfiques.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Chaque nouveau jour qui commence est une occasion supplémentaire de vivre de la meilleure façon possible. Cependant, l’optimisme et la joie ne durent guère et au moment où nous devons quitter la maison, nous sommes déjà stressés, pressés et de mauvaise humeur.

Les raisons peuvent être multiples. Cela peut être le symptôme d’une situation personnelle difficile, ou bien la conséquence de mauvaises habitudes matinales. Voici trois vices matinaux que vous pensiez peut-être inoffensifs.

1se connecter a son telephone

WOMAN CHECKING PHONE

C’est merveilleux tout ce que nous pouvons faire depuis nos smartphones. Les progrès technologiques et Internet nous permettent de vivre une vie plus confortable, de gagner du temps, d’être au courant de ce qui se passe dans le monde. Cependant, contrôler son usage représente un énorme défi pour notre époque.

Si, dès votre réveil, vous allumez votre téléphone pour consulter vos e-mails, Whatsapp, Instagram, Twitter ou autres réseaux sociaux, vous prenez le risque de vous connecter à la vie des autres – ou à votre travail – avant de vous connecter à vous-même.

Cela provoque un flux d’informations extérieures, subi et sans direction. Le début d’une nouvelle journée ne devrait pas être comme ça. Cherchez au contraire à être le protagoniste conscient qui commence sa journée sereinement avec une prière de gratitude ou d’offrande, en prenant soin de votre hygiène et de votre apparence personnelle, en saluant votre famille avec un sourire ou un baiser, en préparant un petit-déjeuner sain.

2écouter ou lire les nouvelles anxiogènes

noticias

On le sait, les médias privilégient ce qui fait sensation. Et cela, dans un monde comme le nôtre, c’est tout ce qui détruit : malheurs, tragédies, crises, problèmes, divisions, dangers, menaces… Il est certes nécessaire d’être conscient des problèmes du monde (dans la mesure où cela contribue à les résoudre et non seulement à les déplorer), mais le début de la journée n’est pas le moment le plus approprié pour cela.

Les mauvaises nouvelles ne font que stimuler la colère, l’angoisse et la peur ; et ceux-ci, à leur tour, libèrent du cortisol, qui est l’hormone du stress. Commencer la journée stressé nous prédispose à passer le reste de la journée dans cet état de tension, ce qui affecte notre santé à court, moyen et long terme. Mieux vaut choisir la sérénité et l’harmonie au début de la journée.

3s’inquiéter à l’avance

Smutna kobieta rozmyśla o przeszłości

La journée vient à peine de commencer et vous êtes déjà « inquiet » : s’inquiéter, c’est s’inquiéter par avance de quelque chose qui ne s’est pas produit ou qui ne peut pas être résolu pour le moment. Au début d’une nouvelle journée, il est bon d’établir les tâches de la journée, d’organiser les priorités et d’avoir une vue d’ensemble des éléments en attente.

Cependant, le faire avant même de sortir de son lit ne nous aidera pas à atteindre nos objectifs. Il est important de se rappeler qu’il y a un temps pour tout et qu’à chaque instant, vous devez faire ce que vous avez à faire. La Parole de Dieu dit : « Ne vous faites pas de souci pour demain : demain aura souci de lui-même ; à chaque jour suffit sa peine. » (Mt 6, 34).

Apprenez à vivre le moment présent. Si au petit-déjeuner vous pensez ou parlez déjà de ce que vous devez faire au travail, ce n’est pas le bon moment : vous ne travaillez pas à ce moment-là et vous ne profitez pas non plus un petit-déjeuner sain.

Douze pensées des grands saints pour apprendre à prier le matin :

Tags:
Prière
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement