Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 21 février |
Aleteia logo
Belles Histoires
separateurCreated with Sketch.

À Gaza, malgré la guerre, le petit Daniel a reçu le baptême

baptême daniel gaza

Facebook / Ilquddas Ara

Le petit Daniel, onze mois, a été baptisé le 15 octobre 2023 malgré la guerre entre Israël et Palestine.

Cécile Séveirac - publié le 15/10/23

Alors que les représailles d'Israël s'intensifient contre la bande de Gaza après l'attaque meurtrière du Hamas, les catholiques réfugiés dans l'église de la Sainte-Famille ont célébré le baptême d'un petit Palestinien, Daniel, dimanche 15 octobre.

Au neuvième jour de la guerre entre le Hamas et Israël, les combats font rage et le bilan du nombre de morts ne cesse de s’alourdir. Après une semaine d’intenses bombardements, l’armée israélienne a détruit 1.300 bâtiments dans l’enclave palestinienne de la bande de Gaza, selon l’ONU.

La petite église catholique de la Sainte-Famille est, elle, toujours debout. En son sein s’abritent les familles chrétiennes de la bande de Gaza, venues se réfugier après avoir quitté en hâte leur domicile lorsque la riposte israélienne a débuté. Une centaine de catholiques et orthodoxes se sont rassemblés dans l’édifice depuis l’ordre d’évacuation de Gaza par Israël le 12 octobre. Et si la peur et l’inquiétude du lendemain rongent chaque famille, c’est un événement joyeux que la communauté chrétienne a pourtant décidé de célébrer ce dimanche 15 octobre. Âgé de onze mois, le petit Daniel Alaa Shaheen a reçu le baptême au milieu des catholiques gazaouis.

L’avenir incertain des chrétiens de Palestine

Malgré l’intensification des combats et les représailles massives de l’armée israélienne, les chrétiens maintiennent une vie de prière, notamment avec la messe ou l’adoration eucharistique, ou encore le chapelet quotidien. L’avenir des chrétiens gazaouis semble cependant plus que jamais compromis, alors que la présence chrétienne se trouvait déjà fortement affaiblie. Depuis 2007, le nombre de chrétiens à Gaza est ainsi passé de 7.000 à environ 1.000.

Tags:
BaptêmegazaIsraëlTerre sainte
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement