Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 16 avril |
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Les dix commandements des beaux-parents parfaits

MOTHER IN LAW

Phovoir - Shutterstock

Edifa - publié le 10/02/20 - mis à jour le 18/10/21

Une belle-fille ou un gendre peut aussi bien être un allié précieux que la personne que vous redoutez le plus ! Tout dépend de l’accueil que vous lui accordez dans votre famille. Gardez en tête ces quelques conseils si vous voulez avoir une relation harmonieuse avec le conjoint de votre enfant.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

L’arrivée d’un gendre ou d’une belle-fille modifie l’équilibre d’une famille. Synonyme de joie, elle peut aussi devenir source de crispations. Pour que la vie avec le conjoint de votre enfant soit agréable, il faut savoir accueillir ce nouveau venu et trouver la juste distance avec le jeune couple.

  1. Faire l’effort de le connaître, ainsi que sa famille.
  2. Prendre de ses nouvelles et pas seulement de celles de son enfant ou de ses petits-enfants.
  3. Laisser le couple libre de venir vous voir : la liberté donnée favorise le retour, faire pression fait fuir. De la même façon éviter de commenter le moment du départ : « Ah, vous repartez déjà ? »
  4. Prévenir le couple avant de lui rendre visite.
  5. Connaître le langage d’amour de son gendre ou de sa belle-fille, c’est-à-dire la manière dont il (elle) perçoit le mieux l’affection : par des cadeaux, des paroles valorisantes, des services rendus, des gestes, etc.
  6. Être discret et disponible pour rendre service sans s’imposer. Si les services demandés sont trop lourds, le dire avec simplicité.
  7. Ne pas oublier de souhaiter l’anniversaire à son gendre ou à sa belle-fille.
  8. Garder une bonne distance.
  9. Soutenir sa belle-fille ou son gendre, l’encourager dans toutes les dimensions de sa vie : son couple, l’éducation des enfants, le travail, etc. Le féliciter.
  10. Bannir toute comparaison et tout commentaire négatif.

Bénédicte de Saint-Germain

Tags:
Famille
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite