Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 25 février |
Aleteia logo
For Her
separateurCreated with Sketch.

Un papier peint qui raconte des histoires, vous y croyez ?

Quand le papier peint raconte des histoires

© Castorama

Caroline Mesnil - Amélie Hillairet - publié le 24/05/17

Un papier peint interactif pour raconter des histoires aux enfants ? Oui, ça existe ! Nous avons testé cette nouvelle et amusante façon de leur faire la lecture.

Raconter des histoires aux enfants a toujours été une valeur sûre, d’abord pour leur faire passer un moment de qualité, ensuite pour leur donner le goût des livres, enfin pour les occuper intelligemment et developper leur imaginaire. Oui mais, nous ne trouvons pas toujours le temps de leur lire des histoires. Pour parer à cela il existait les livres cassettes puis les livres CD et aujourd’hui, nouvelles technologies obligent… le papier plein d’histoires ! A la fois ludique et décoratif, ce papier peint interactif est une nouvelle alternative pour faire la lecture à son enfant.

Comment ça marche ?

Faire parler les murs ? C’est le défi que s’est lancé Castorama en sortant une nouvelle gamme de papier peint interactif pour les enfants âgés de 3 à 8 ans. Le fonctionnement est simplissime ! Les parents téléchargent sur leur smartphone, ou sur une tablette, une application gratuite. Il suffit ensuite de scanner l’un des 10 personnages du papier peint pour que l’histoire commence. Peur de la redondance ? Tout a été pensé : l’application propose de scanner deux personnages en même temps pour mettre leur histoire en interaction : au total ce sont donc 55 histoires à découvrir. Les histoires proposées sont simples et courtes, environ 4 minutes en moyenne. Les voix des conteurs, agréables, et les textes que nous avons écoutés, Le loup peureux, Le panda peintre, L’extraterrestre Ziglup, de bonne qualité.


Maman lisant un livre à sa fille

Lire aussi :
Pourquoi lire des histoires aux enfants ?

Et la santé de mon enfant ?

Alors que des spécialistes s’unissent pour prévenir les parents des dangers de la surexposition des enfants aux écrans, qu’en est-il du papier peint interactif ? D’abord il ne s’agit pas pour l’enfant de visionner un écran, ce ne sont pas des dessins animés  Deux solutions sont proposées pour profiter des histoires : lire le texte sur sa tablette ou écouter l’histoire racontée par un conteur. Pour les plus sceptiques qui s’inquiètent des ondes émises par les tablettes, smartphone et autres :  les histoires sont aussi accessibles en mode avion. Ensuite, l’enseigne de bricolage prévient que ce papier peint est conçu pour un usage avec accompagnement d’un adulte à raison de 10 à 30 mn par jour maximum.

L’origine du projet ?

Le projet est né en collaboration avec l’agence de communication TBWA Paris. En tandem, Castorama et TBWA, participent au concours « Adfight ! ». Il s’agit d’un concours de campagne créative digitale lancé par Media.figaro et l’Association des agences conseil en communication (AACC). Sont donc récompensés des projets qui allient à la perfection les nouvelles technologies et l’amélioration du quotidien, ici en l’occurence celui des familles.  « Le Mur d’histoires » s’est vu distinguer pour son innovation qui associe décoration de chambre d’enfant et smartphones. Avec son papier peint qui raconte des histoires, l’enseigne de bricolage, remet la technologie au service de l’individu en offrant aux parents un nouveau moyen ludique d’occuper leurs enfants. Une aide, peut-être, pour résoudre  l’éternel débat de « quand dois-je autoriser mon enfant à se servir de ma tablette » car les histoires durent moins de dix minutes.

ENFANT ; DECO ; PAPIER PEINT
© Castorama
Le papier peint qui raconte des histoires
Tags:
DécorationEnfants
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement