Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 16 juin |
Aleteia logo
Art & Voyages
separateurCreated with Sketch.

Quel saint, écorché vif, tient sa peau dans ses bras ?

shutterstock_shutterstock_679531414

© Shutterstock

Statue de saint Barthélémy à Saint-Jean-de-Latran, Rome.

Caroline Becker - publié le 30/07/17 - mis à jour le 05/08/22

Comment identifier un saint que l'on rencontre au détour d'une rue, d'un musée, d'une église, sous la forme d'une statue ou d'une peinture ? Aleteia vous donne les clés pour reconnaître les symboles de chaque personnage et devenir ainsi incollable. Aujourd'hui : saint Barthélémy.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Barthélémy est le plus souvent représenté écorché vif, portant sa peau sur son bras et parfois accompagné du couteau qui a servi à son supplice. L’exemple le plus célèbre a été réalisé par Michel-Ange dans la chapelle Sixtine à Rome. Les peintres ont parfois représenté l’instant de son martyre, au moment où les bourreaux lui dépècent la peau à l’aide du couteau.

SAINT BARTHELEMY
© Wikimedia
Saint Barthélémy, par Michel-Ange, chapelle Sixitine, Rome.

Vie et légende :

Barthélémy fait partie des apôtres du Christ, pourtant il n’est mentionné nulle part dans les Évangiles. On trouve sa mention dans les Évangiles synoptiques et dans les Actes des apôtres. La tradition retient qu’il a évangélisé l’Arabie et la Mésopotamie en compagnie de l’apôtre Thomas. Au cours de ses voyages, il se retrouve en Arménie. Le roi, selon la Légende dorée de Jacques de Voragine, décide de l’écorcher vif puis de le crucifier.

Ses reliques sont vénérées dans la basilique San Bartolomeo all’Isola, sur l’île Tibérine à Rome.

SAINT BARTHELEMY
© Wikimedia
Le martyre de saint Barthélémy par Tiepolo, 1722, Église San Stae, Venise.

Patron :

Il est le saint patron des corps de métiers en rapport avec la préparation des peaux : bouchers, tanneurs, gantiers, relieurs…


La Bible et les saints, par Gaston Duchet-Suchaux et Michel Pastoureau, éditions Flammarion, septembre 2014, 19 euros.

Tags:
ArtsSaint
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement